CAN 2012: match nul (0#0) entre les Etalons du Burkina et les Panthères du Gabon

345 4

Les Étalons du Burkina ont fait match nul contre les Panthères du Gabon en match comptant pour la préparation de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2012. Le match s’est joué ce lundi 9 janvier 2012 au stade Gaston Peyrille de Bitam au Gabon.

Match moyen pour les Étalons du Burkina ce lundi 9 janvier 2012. L’équipe burkinabè qui affrontaient son homologue du Gabon a fait un match nul (0#0). Cette rencontre disputée au stade Gaston Peyrille de Bitam a permit au sélectionneur Paulo Duarte d’évaluer la première partie du travail et de voir à l’œuvre certains joueurs comme Prejuce Nacoulma ou Issiaka Ouédraogo qui n’a pas encore joué de match officiel avec les Étalons. L’équipe gabonaise avec son effectif presque au complet, seul Pierre Obameyang n’avait pas encore rejoins l’effectif, a dominé le match faisant preuve d’engagement souvent excessif. Les Étalons ont eu du mal a entamé cette rencontre. Difficile de faire plus de deux passes. Confronté à un problème de défense, Duarte a mis en place un système de 3-4-3 contre un 4-3-3, Mohamed Koffi se muant en latéral droit en phase défensive. Pour la première mi-temps, Talla Mamadou, Ibrahim Gnagnou et Paul Koulibaly sont alignés en défense, Mohamed Koffi, Mahamoudou Kéré(capitaine), Alain Traoré et Abdoul Rzack Traoré sont au milieu de terrain tandis que Aristide Bancé est aligné en pointe avec comme soutien Prejuce Nacoulma.

Le Burkina Faso subit le jeu durant les 15 premières minutes et concède 4 corners pendant le premier quart d’heure. Moïse Brou Apanga Rémy Ebanega, Roguy Méyé Daniel Cousin (ces deux derniers ont entrés en seconde période) ont pesé sur la défense des Étalons. Passé ces moments difficiles l’équipe burkinabè prend d’assaut le camp adverse et se crée des occasions comme celui de la 25ème minutes où Abdoul Razack Traoré réussit à s’infiltrer sans la défense adverse, décalé sur le côté gauche, son tir à l’angle fermé heurte le montant droit. Le milieu de terrain burkinabè se prend à deux fois mais n’arrivent pas à trouvé le chemin des filets. Le même Abdoul Razack Traoré va s’illustrer une fois de plus (39ème), après un une-deux entre Prejuce Nacoulma et Aristide Bancé, ce dernier le Burkinabè qui décoche un tir puissant. Didier Ovono s’y prend à deux fois.

Le Gabon effectue cinq changement en seconde période avec l’ambition d’imposer un jeu offensif à l’équipe burkinabè. L’entrée de Daniel Cousin donne du dynamisme à cette attaque. Les Gabonais exploitent le couloir gauche avec Paul Koulibaly en grande difficulté. Les entrée de Bertrand Traoré, Narcisse Yameogo, Issiaka Ouédraogo respectivement à la place Prejuce Nacoulma, Mahamoudou Kéré, et Abdoul Razack Traoré ne changent pas grand rien dans le jeu des Étalons. Aristide Bancé fatigué ne se retrouve plus, Narcisse Yaméogo également n’est pas au mieux de sa forme. C’est tout naturellement que les trio arbitral met fin à la rencontre sur le score nul de zéro but partout.

Malgré un match moyen, certains joueurs comme Abdoul Razack Traoré, Alain Sibiri Traoré, le portier Daouda Diakité et Prejuce Nakoulma ont donné satisfaction. La paire Tall Mamadoudou-Ibrahim Ganou a été acceptable malgré quelques incompréhensions et des problèmes de communication. Une situation qui peut bien se comprendre, les deux n’étant pas habitués à jouer ensemble. Les Étalons ont fait preuve de maturité en gardant leur sérénité tout au long du match. Les Étalons ont évolué sans Jonathan Pitroipa (Rennes), Bakari Koné (Lyon), Moumouni Dagano (Al Khor), Yahia Kébé (Al Kharitiyat) et Charles Kaboré (Marseille). Madi Panandetiguiri convoqué à la dernière minute pour remplacer Issa Gouo n’a pas encore rejoint l’équipe nationale. Ce qui explique le manque de cohésion et de fluidité dans le jeu des Étalons.

Paulo Duarte doit remettre sa liste officielle des 23 joueurs pour la CAN. Le prochain match amical des Étalons est prévu le 13 janvier 2012 contre l’équipe olympique du Cameroun. Logé dans le groupe B, en compagnie de l’Angola, la Côte d’Ivoire et le Soudan, les Étalons joueront leur premier match de contre les Palencas Negras le 22 janvier 2012 à Malabo.

Boukari Ouédraogo

Article du même genre

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *