Défaite des Lions du Sénégal : Joseph Antoine Bell avait prévenu

208 0

Annoncés comme l’un des favoris pour remporter la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2012, les Lions du Sénégal se sont inclinés devant les Chipolopolo de la Zambie (1#2) le samedi 21 janvier 2012. Le Camerounais Joseph Antoine Bell consultant pour RFI avait prévenu que malgré la brillante qualification de l’équipe sénégalaise, elle n’était pas bien placée pour remporter la CAN.

Joseph Antoine Bell (rfi)

Presque tous les spécialistes du football africain misaient sur le Sénégal pour remporter la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2012 qui se déroule actuellement au Gabon et en Guinée Équatoriale. Face aux Chipolopolo de Zambie pour le second match du groupe A à Bata, Les Lions du Sénégal, grands favoris, se sont inclinés (2#1). Le Sénégal malgré ses stars, Moussa Sow, Papiss Cissé, Mamadou Niang, Demba Bâ, etc., n’a pas su retrouver les ressources pour venir à bout de la Zambie. L’ancien gardien international du Cameroun Joseph Antoine Bell,  consultant pour RFI avait dans un entretien à cette station de radio, considéré le Sénégal comme l’un des outsiders de la compétition continentale. « Les Sénégalais commettraient une grosse erreur en acceptant le statut de favoris » avait mis en garde Joseph Antoine avant d’ajouter : « Pour moi, le Sénégal n’est pas favori de la compétition. C’est un outsider sérieux. Avec une telle étiquette, les Sénégalais ont davantage de chance de perturber le haut du tableau. Les Lions de la Téranga ont les qualités pour aller, au moins, en demi-finales. Pour qu’ils restent sereins, mieux vaudrait ne pas leur fixer des objectifs trop élevés. Cette équipe-là du Sénégal n’est en place que depuis un an et demi. D’un point de vue collectif, elle doit donc être moins forte que les équipes de Côte d’Ivoire et du Ghana ». Sur le plan collectif effectivement, le Sénégal a peiné devant l’équipe zambienne bien organisé en défense avec un jeu rapide et vif. Mais Joseph Antoine Belle reconnait que les Lions peuvent profiter d’un faux pas d’un des favoris. « Bien sûr, ça ne veut pas dire que le Sénégal ne peut pas profiter d’une éventuelle défaillance des favoris durant cette CAN 2012 ». S’il est vrai que le Camerounais a gagné cette première partie du pari, tout reste encore possible pour les éléments du sélectionneur Amara Traoré qui de l’avis de Bell « est en train de se reconstruire ». Le prochain match des Lions est prévu le mercredi 25 janvier 2012 contre la Guinée Équatoriale victorieuse de la Lybie.

Boukari Ouédraogo

Article du même genre

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *