Championnat national de football : l’EFO démarre en puissance

98 0

Le championnat national de football de première division a enfin repris le samedi 31 mars 2012. Pour cette première journée, l’Etoile Filante de Ouagadougou a affiché ses intentions en étrillant le Sanmatenga Football Club (5#1).

La succession de l’ASFA Yennenga est ouverte le samedi 31 mars 2012  date de la reprise du championnat national de football de première division. L’Etoile Filante de Ouagadougou (EFO) entrainée cette année par Séraphin Dargani a crée la sensation en battant la modeste équipe du Sanmatenga Football Club (SFC) de Kaya (5#1) le dimanche 1er août 2012 au Stade Municipal de Ouagadougou. Les « Bleu et blanc » ont pris le match en main dès les premières minutes de jeu. Le capitaine Moussa Yédan montre la voie à ses coéquipiers en ouvrant la marque dès la 4ème minute. Il sera suivi par Éric Soulama (16ème mn) qui porte le score à 2 # 0. L’EFO qui prépare la campane africaine, se contente de gérer le match en première période. Les deux formations rentrent aux vestiaires sur cette avance de la « Reine des Stades ».

Au retour des vestiaires, les joueurs de Kaya, essaient de prendre le jeu à leur compte. Ils enchainent des bonnes séquences de passes et arrachent les applaudissements du public du Stade Municipal de Ouagadougou sur quelques actions.  Constantin Ouédraogo, Daouda Bary, Bienvenu Ouédraogo au milieu de terrain font tout pour dominer ce secteur de jeu et lancer Kevin Ouédraogo et Noufou Simon positionnés en attaque. L’EFO avec Pierre Daila, Ibrahim Yabré Diarra, Alain Minougou et Narcisse Bamabra en défense reculent. L’entraineur du Sanmatenga FC  Olivier Ouango sentant la motivation de ses éléments fait entrer Guy Adriano Yéyé.  Ce dernier trouve la faille (61ème) et d’un tir puissant à l’entrée de la surface de réparation réduit le score (2#1).

Les « stellistes » repartent à l’attaque. Ibrahim Sanfo, transfuge de l’USO et Djibril Ben Zidnaaba abattent un gros travail à la récupération permettant à Moussa Yédan et Chaibou Moctar de distribuer de bonnes balles à Éric Soulama qui n’arrive pas à les exploiter de façon judicieuse. L’entrée en jeu de Mohamed Diabaté (50ème mn) à la place de Hugues Magahui et de Abdoul Fatao Bandé (58ème mn) à la place de Éric Soulama change la physionomie du jeu. Le deuxième cité inscrit le 3ème but (59ème mn)  sur un coup de tête grâce à une passe de Moussa Yédan. Fatao Bandé, fauché dans la surface de réparation permet à Diabaté de transformer le penalty et de porter le score à 4 à 0 (70ème mn). La défense du SFC regroupée autour de Issa Ouattara, Ousmane Ouattara, Raoul Parkouda et Thomas Djiguemdé arrivent difficilement  à contenir les assauts de l’EFO. Malgré la volonté des jeunes de Kaya, ils n’empêcheront pas le doublé (83ème mn) de Mohamed Diabaté (5#1). Une victoire qui permet à l’EFO de bien commencer le championnat et de se concentrer sur le match retour des sixièmes de finales de la coupe de la confédération contre l’ASEC d’Abidjan le samedi 7 avril 2012. Au match aller à Ouagadougou, les deux équipes ont fait match nul (1#1).

Article du même genre

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *