Fasoofoot : Le RCB et l’USCO se signalent dans le groupe B

416 0

Le groupe B du championnat national burkinabè  2011-2012 semble plus ouvert. Les équipes en présence sont de forces sensiblement égalent. Les premières places risquent de se jouer entre les équipes de Bobo Dioulasso à l’image du Racing Club qui a déjà annoncé les couleurs en prenant le dessus (3#0) sur l’Union Sportive du Yatenga (USY) à l’occasion de la première journée ou encore l’USCO de Banfora qui a un vécu dans le fasofoot.

Le championnat national de football du Burkina Faso se déroule cette année en deux groupes dont un, basé à Ouagadougou et un autre à Bobo Dioulasso. Le groupe B, celui de Bobo Dioulasso semble plus ouvert que celui du groupe A regroupant essentiellement les clubs de Ouagadougou en plus de Sanmatenga FC de Kaya et l’AS Koupèla. Le Racing Club de Bobo Dioulasso a affiché ses intentions à l’occasion de la première journée, en allant s’imposer (3#0) sur le terrain de l’Union Sportive du Yatenga à Ouahigouya. Une victoire à l’extérieur qui semble laisser transparaitre la force des « blanc et noir » de Bobo Dioulasso à la recherche d’un quatrième titre après le dernier remporter en 1997. Cette équipe de Bobo Dioulasso (6ème et première équipe hors de Ouaga l’année écoulée) en fonction de son palmarès et de sa prestation lors du championnat 2011-2012 semble être la seule équipe du groupe capable de lutter pour la conquête du titre dans ce groupe. L’Union Sportive du Yatenga présente dans le championnat depuis 2006 comme chaque année luttera pour le maintien dans l’élite du football burkinabè. La répartition des groupes ne favorisent par l’Union Sportive du Yatenga qui devra parcourir le plus grand nombre de km pour disputer ses rencontres. Une situation qui risque à la longue de laisser des traces dans les jambes des joueurs de l’USY, surtout si celle-ci n’a pas un effectif étoffé.

L’Union Sportive de Comoé (USCO) de Banfora, a également créé la sensation lors de cette première journée. En difficulté la saison dernière avec une place de 13ème sur 14 équipes, l’USCO s’est signalée de la bonne manière en battant Bobo Sport (3#0). Un bon début pour l’équipe de Banfora qui voudra assurer son maintien en première division et aussi participer à la super division. L’équipe de Banfora peut le faire surtout si elle continue sur la bonne lancée. Des équipes tels que l’ASFB, l’ASECK, Bobo Sport, reviennent de la D2. L’ASEC de Koudougou et l’Association Sportive des Fonctionnaires de Bobo Dioulasso pour leur retour en première division se sont séparés sur un score nul (0#0). Le maintien sera l’objectif de ces deux équipes. L’ASFB qui a généralement brillé en Coupe du Faso voudra bien retrouver sa gloire passée. Pour le moment, elle devra se battre pour rester dans l’élite. L’AS MAYA et l’USFRAN ont également fait match nul (0#0). Tout comme l’ASFB et l’ASECK, le maintien en première division suffira.
Le Sourou Sport, 12ème la saison écoulée est allé s’imposer à Koudougou devant le BPS qui a séduit pendant le même exercice avec une place de 7ème.  

Les 20 clubs de première division ont reçu chacun 2 millions de francs CFA comme subvention. Ils recevront la même somme lors des phases retour. Le champion de la saison empochera 10 millions de francs CFA au lieu de sept millions de francs CFA comme précédemment.

Article du même genre

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *