Marathon Ouaga-Laye : la 4ème édition sur de bons pieds

198 0

Le marathon Ouaga-Laye du journal l’Observateur Paalga aura lieu cette année après le faux bond de 2011. Le comité d’organisation présidé par Ousséni Ilboudo a animé une conférence de presse le vendredi 30 mars 2012 au siège du journal. Il a fait le point des préparatifs de la 4ème édition de cette compétition prévue pour le 26 mai 2012.

Les marathoniens burkinabè et africains retrouveront le Marathon Ouaga-Laye de l’Observateur Paalga le 28 mai 2012. La quatrième édition se tiendra cette année. C’est ce qu’a voulu rassurer le comité d’organisation le vendredi 30 mars 2012. Les préparatifs se déroulent bien selon le président du comité d’organisation Ousséni Ilboudo. Un certain nombre de tâches ont déjà été exécutés. Pour tenir cette édition, le comité d’organisation a déjà envoyé des correspondances aux partenaires et sponsors dont les ambassades et des organismes telle l’UEMO. L’objectif est d’ouvrir encore plus la compétition aux autres pays et de s’inscrire dans le processus d’intégration que prônent aujourd’hui les dirigeants africains de l’avis de Ousséni Ilboudo. Des invitations ont également été envoyées à une dizaine de fédérations étrangères. Il s’agit de permettre aux athlètes des pays concernés de participer à la compétition. Deux athlètes et un accompagnateur sont prévus pour chaque délégation.
Le comité d’organisation a annoncé le début de la reconnaissance du trajet par un mesureur international qui devrait en principe être consolidée au mois d’Avril.

Les inscriptions au Marathon Ouaga-Laye démarre le lundi 2 avril 2012 à 7h30 mn au secrétariat général de l’Observateur Paalga et aussi à la Mairie de Laye. Le comité d’organisation a voulu restreindre les lieux d’inscriptions « pour ne pas travailler sous pression ». Selon Ousséni Ilboudo, ce qu’il reste à faire sont la gestion du transport international et l’hébergement des visiteurs, la recherche de la logistique, la confection des supports de communication. Le comité d’organisation prévoit de rencontrer le directeur général de la police nationale Roger Zango pour une collaboration dans le but d’assurer la sécurité des marathoniens.

En tirant des leçons des difficultés rencontrées lors des éditions écoulées, le Marathon Ouaga-Laye connaitra des innovations cette année. Il s’agit en particulier d’un partenariat pour la remise des prix en direct et dans le jardin de la télévision nationale du Burkina. « Pendant les éditions dernières, les remises des prix se faisaient dans le cafouillage parce qu’elles se faisaient à l’arrivée à Laye. Nous allons changer cela ». Le premier à franchir la ligne d’arrivée gagnera la somme d’un million de francs CFA plus une moto et un trophée tandis que le second empochera la somme de 500 mille francs CFA. Les 20 premiers seront récompensés. Un prix est prévu pour le premier des Burkinabè ainsi que pour la meilleure des filles.

En plus de cela, une course pour handicapés moteurs est prévue même si le comité d’organisation est en train d’étudier la faisabilité de ce projet.

En rappel, l’édition 2011 n’a pas se tenir. Ousséni Ilboudo a expliqué cela par un contexte défavorable avec les mutineries des militaires, la conjoncture économique.

Article du même genre

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *