Derby ASFA Y # EFO (1#0): les « jaune et vert » maitre à nouveau

197 0

L’ASFA Yennenga s’est une nouvelle fois imposée (1#0) devant sa rivale l’Etoile Filante de Ouagadougou (EFO) à l’occasion de la 14 ème journée du championnat national.

L’ASFA Yennenga confirme sa suprématie sur l’Etoile Filante de Ouagadougou (EFO) ces dernières années. Le dimanche 17 juin 2012 au Stade Municipal de Ouagadougou, les « jaune et vert » ont pris le dessus sur leur rivale. Pourtant, les « stellistes » entrainés par Albert Bambara qui est passé dans les deux clubs en tant que joueur et entraineur ont pris d’assaut le camp de l’ASFA Yennenga dans les 15 premières minutes de jeu. Les premières occasions sont à l’actif de l’EFO. Dès la deuxième minute de jeu, Asma Ouédraogo se rate sur une passe de son gardien Ibrahim Sakandé, Moussa Yédan récupère le ballon s’infiltre dans la surface et centre en retrait. Moumouni Ouédraogo voulant sauver tir met le ballon  sur le poteau gauche de son propre camp.  L’EFO a la maitrise du ballon dans ce début de match et va s’illustrer une fois de plus (10ème mn) avec Moussa Yédan qui slalome dans la défense de l’ASFA Y avant de pénétrer dans la surface et fait une passe pour Emmanuel Sanogo. Ce dernier dos au but n’arrive pas à se retourner. La défense de l’ASFA Yennenga peu rassurante met le ballon en corner. Moumouni Ouédraogo (16ème mn) confirme le début difficile de son équipe en faisant une passe latérale dans son camp pour Amsa Ouédraogo. Hugues Magouhi à l’affut intercepte le ballon face à Ibrahim Sakandé, il met le ballon au dessus des buts. Deux minutes plus tard (18ème mn) Moussa Yédan s’illustre une nouvelle fois dans la récupération il se retrouve dans la surface de réparation et coulisse pour Emmanuel Sanogo qui tire négligemment le ballon sur le portier de L’ASFA Yennenga, Sakandé.

Passé cet instant, les « jaune et vert » contrôlent la partie. Ils sont sur toutes les balles et font circuler le ballon dans leur camp. Adama Zerbo très actif est partout sur le terrain. Dans l’une de ses passes dont il a lui seul le secret, il trouve Wassiyou Ishola seul face au gardien de l’EFO. Ce dernier prend son temps pour ajuster un  tir qui manque le cadre. La meilleure occasion en début de cette première mi-temps. Sur l’aile droit, Loockmane Ouédraogo grâce à sa technique et sa rapidité crée des problèmes aux défenseurs de l’EFO Narcisse Bambara et Pierre Daila obligé de mettre le ballon hors en corner ou de commettre des fautes. Malgré la domination de l’ASFA Yennenga en fin de première mi-temps, celle-ci s’achève par un score nul (0#0). Au retour des vestiaires, l’ASFA Yennenga sentant l’EFO a court physiquement, assaille le camp de son adversaire. Sur la première occasion de cette seconde période, Herman Fallet ouvre le score (1#0) pour son équipe. Les « Yennengistes » vont dès lors dominer la rencontre sans trembler. L’entrée en jeu de Moctar Chaibou va donner du tonus à l’attaque de l’EFO mais cela ne changera rien à la physionomie de la rencontre avec de nombreuses occasions pour l’ASFA Yennenga (69 ème mn, 72 ème mn, 75 ème mn). Une nouvelle vois, l’ASFA Yennenga sort victorieuse de ce derby entre les deux gros bras du football burkinabè.

Article du même genre

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *