Étalons du Burkina : Paul Koulibaly retrouve ses repères en défense central

249 0

Replacé en tant que latéral gauche par Drissa Malo dit Saboteur depuis 2008 lors de son premier match en équipe A contre les Lions du Sénégal, l’ancien pensionnaire du défunt centre Planète Champion a retrouvé ses marques en défense central contre les Diables rouges du Congo. Paul Koulibaly a fait un bon match.

Paul Koulibaly a fait un bon match

Décrié après ses différentes prestations en tant que latéral droit des Étalons, Paul Koulibaly a trouvé ses marques en défense central ce samedi 2 juin 2012 contre le Congo. L’ancien joueur de l’Etoile Filante de Ouagadougou a gagné ses duels face aux attaquants congolais Matt Moussilou, Fabrice Ondomba, Ludeslus Douniamu. Paul Koulibaly a su imposer sa puissance athlétique. Le Burkinabè a d’ailleurs su pallier les montées du latéral gauche Hervé Zengué. Sur les balles aériennes, il s’est montré intraitable. Paul Koulibaly a mis à profit ses qualités dans les jeux de tête en créant parfois le surnombre à l’attaque lors des coups de pied arrêtés. Il a également été bon dans les relances servant souvent idéalement Abdoul Razack Traoré ou Prejuce Nacoulma même si ces balles n’ont pas toujours été bien exploitées. « J’ai essayé de donner le meilleur de moi-même dans l’axe. C’est un poste que j’ai aimé depuis que je jouais dans les petites catégories. Pendant quatre ans j’ai essayé de dépanner au poste de latéral parce qu’on n’avait pas de joueur à ce poste. Maintenant on a un bon latéral Hervé Zengué qui fait du bon boulot » a affirmé le défenseur central burkinabè.  Formé à Planète Champion International, Paul Koulibaly a toujours évolué en tant que défense central à l’Étoile Filante de Ouagadougou (EFO) et aussi dans le championnat libyen. Le natif de Bobo Dioulasso n’a jamais pu s’exprimer à son poste de prédilection en équipe nationale A, que lors de ce match contre le Congo. Si Paul Koulibaly a su tenir sa place, il regrette néanmoins que la victoire ait échappé aux Étalons: «Dommage que nous n’avons pas gagné ce match. On voulait tout faire pour se rapprocher du peuple burkinabè par rapport à ce qui s’est passé à Malabo. C’est le début. On va tout faire pour se rattraper, pour gagner le deuxième match au Gabon (Ndlr les Étalons ont été éliminés au premier tour de la CAN sans prendre un seul point» Sa bonne prestation devrait convaincre Créteil qui le suit de près pour l’enrôler. 

Article du même genre

Messi-Ronaldo, le duel en chiffres

Posté par - 21 avril 2012 0
Selon les estimations, plus de 500 millions de téléspectateurs à travers le monde devraient assister au clásico programmé ce samedi…

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *