Etalons du Burkina : Ces locaux qui méritent une convocation (part 2)

198 2

Adama Zerbo, Wassiyou Ishola et Loockmane Ouédraogo tous de l’ASFA Yennenga sont toujours talentueux capables d’apporter un plus à la sélection nationale si l’on leur fait confiance.

Adama Zerbo : il s’agit de la révélation du championnat national pour la saison 2011-2012. C’est le maitre à jouer de l’ASFA Yennenga. Le natif de Bobo Dioulasso a montré qu’il sortait carrément du lot entre ses coéquipiers et adversaires. Il est le véritable organisateur du jeu de l’ASFA Yennenga. Défensivement et sur le plan offensif,  Zerbo assure. Excellent dans la conservation du ballon,  ses passes précises et ses frappes lourdes, font de lui un joueur presque complet.  Il est également le joueur qui parcoure le plus de terrain dans le championnat. Toujours bien placé, Adama Zerbo offre à chaque fois des possibilités à ses coéquipiers. Il est impliqué dans 80% des buts de son équipe, s’il n’est pas lui même buteur.  Tout passe par lui. Cette pépite de l’ASFA Yennenga est le joueur préféré de Maxime Gouaméné, qui , selon certaines sources, voudrait le proposer à son ancien club, l’ASEC d’Abidjan même si le site d’information sportive Fasosport.com l’a annoncé partant pour un test du côté de Petrojet en Egypte. S’il mérite bien une place au milieu du terrain avec la sélection, il faut mentionner que ce secteur de jeu des Etalons est assez fourni avec des joueurs comme Ali Rabo, Charles Kaboré, Florent Rouamba, Mohamed Koffi, Alain Traoré ou Djakaridja Koné. Mais compte tenu des qualités de ce joueur passé également sous la coupe de Drissa Malo Traoré dit Saboteur au Racing Club de Bobo Dioulasso (RCB), il mérite de participer à la concurrence au milieu de terrain.

Wassiyou Ishola : ce joueur de l’ASFA aurait pu être le meilleur footballeur burkinabè de la saison écoulée (2010-2011). Mais les journalistes sportifs ont préféré le latéral gauche Issa Gouo, qui évolue dans le même club que lui. L’ancien Etalon cadet jouait presque le rôle de son actuel coéquipier Adama Zerbo. Il a contribué au sacre de son équipe en marquant surtout des buts décisifs pour l’ASFA Yennenga. Wassiyou Ishola est également un milieu de terrain excellent dans la récupération et dans la distribution. Blessé en début de saison, il retrouve peu à peu sa forme avec son club. L’arrivée de Adama Zerbo a permis de le libérer des tâches offensives. Wassiyou Ishola mérite également une chance en sélection nationale. Il a cependant déjà jouer un match sous Paulo Duarte contre l’Afrique du Sud en amical. Duarte a apprécié sa prestation.

Loockmane Ouédraogo : formé au centre de formation de Feyernoord du Ghana, il est considéré comme le futur Ronaldo par les Burkinabè. Technique, rapide, vif, les défenseurs ont du mal à l’arrêter sauf en commettant des fautes. Ce joueur est capable d’effacer n’importe quel joueur. Narcisse Bambara, convoqué récemment avec les Etalons, l’a appris à ses dépends lors du derby qui a opposé l’EFO à l’ASFA Yennenga. Il a fallu la complicité de Pierre Daila pour arrêter les attaques de ce joueur tonitruant. En sélection, ce joueur peut créer des fautes à l’orée de la surface de réparation pour Alain Sibiri Traoré très bon sur les coups de pied arrêté. Loockmane Ouédraogo exécute également bien les coups francs même s’il doit encore travailler pour s’améliorer et atteindre le niveau de Cristiano Ronaldo. Cependant, ce footballeur burkinabè de 20 ans manque de maturité, ce qui le conduit à faire souvent de mauvais choix. Un bon encadrement pourrait permettre à Loockmane Ouédraogo de progresser.

Article du même genre

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *