Coupe du Faso : le RCK tient son pari

222 0

Le Rail Club du Kadiogo (RCK) a remporté la 26ème édition de la Coupe du Faso en battant l’ASFA Yennenga en finale le samedi 5 août 2012.

Le RCK a remporté la Coupe du Faso 2012

Mission accomplie pour l’entraineur du Rail Club du Kadiogo (RCK) Malo Kambou. Après avait réussi le maintien de son équipe en première division, l’entraineur des faucons avait pour objectif personnel de remporter la Coupe du Faso. Ce qui a été fait le dimanche 5 août 2012 au Stade du 4 août de Ouagadougou. Pendant les 15ème premières minutes de jeu, Aly Zoungrana, Wassiyou Ishola, Lookmane Ouédraogo, Yacouba Ouédraogo sont les premiers sur les balles. Le jeu de déroule dans le camp de l’ASFA Yennenga. Mais passé cet instant, c’est le RCK qui prend les commandes avec Wahabou Yaméogo, Blaise Yaméogo, Mahamadi Bandé, André Yaméogo. Ils sont sur toutes les balles. Malgré la domination des joueurs de Malo Kambou, la première mi-temps s’achève sur un score nul (0#0). Au retour des vestiaires, le RCK  surprend les « jaune et vert » (48ème mn) en ouvrant le score (1#0) sur une passe de Mahamadi Bandé après parti en dribbles. Ces derniers n’ont pas le temps de se remettre de ce choc que Wahabou Yaméogo, le doyen du RCK porte le score à 2 à 0. Malgré les changements de Maxime Gouaméné avec l’entrée en jeu de Simplice Yaméogo, Daniel Yovo, jouant ainsi avec trois attaquants en compagnie de Herman Fallet, ne donne pas grand-chose. C’est finalement,  Loukmane Ouédraogo sur un tir au point de corner qui surprend le portier du RCK Mohamed Diarra. Celui-ci relâche le ballon dans ses filets. C’est sur cette victoire du RCK  (2-1) que le trio arbitral ivoirien composé de Tangba Kambou, Sherif Bogbe et Alexandre Goyon siffle la fin de la rencontre. Le RCK empoche la somme de 10 millions de francs CFA, le trophée et des médailles d’or. L’ASFA Yennenga deuxième, gagne 7 millions et des médailles d’argents. La troisième place revient à l’AS SONABEL (5millions de francs) devant l’USY (2 millions).

Article du même genre

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *