18 congrès de la confédération africaine de handball : 47 pays représentés à Ouagadougou

197 0
© BURKINA24

Le 18ème congrès de la Confédération africaine de handball s’est ouvert ce mardi 3 octobre 2012 à Ouagadougou. 47 pays sur 50 sont présents à cette réunion élective.

L’Assemblée générale élective de la Confédération Africaine de handball a battu le record de participation pour ce qui concerne celle de 2012. 47 pays ont répondu à l’appel de ce congrès qui connaîtra l’élection des nouveaux membres du comité exécutif.

Le président de la confédération africaine de handball Aremou Mansourou a fait un point sur les actions menées ces dernières années. « Nos équipes  masculines  et féminines   ont  montré leurs talents et forcé l’admiration des spectateurs dans le monde » a-t-il souligné avant d’ajouter que cela donne de l’espoir au handball du continent: « Cet élan encourageant de nos équipes, annonce la naissance d’une génération africaine que j’espère dorée. » Aremou Mansourou a souhaité que l’instance dirigeante du handball africain soit à la hauteur des défis et des attentes.

C’est la deuxième fois que le Burkina Faso organise une assemblée générale de la Confédération africaine de handball. La première a eu lieu en 1996.

Le ministre des sports burkinabè, Yacouba Ouédraogo, a affirmé l’engagement des acteurs du sport à soutenir le handball africain. Il pense que les résultats des travaux de ce congrès permettront de construire un handball africain de haut niveau.

Le président du comité d’organisation Marcel Konkobo, pour sa part, a  relevé le dynamisme du handball africain ces quatre dernières années. La discipline selon ses affirmations  a fait un bond dans la gestion des ressources humaines, des finances et du marketing, la régularité des compétitions malgré les difficultés, la réorganisation. Pour lui, cette assemblée va renforcer les acquits et  remédier aux insuffisances. Le président de la fédération internationale de handball a également fait le déplacement à Ouagadougou.

 

Article du même genre

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *