Étalon d’Or 2012: Moumouni Dagano, un passé glorieux

73 0

L’attaquant des Étalons Moumouni Dagano est l’un des finalistes du trophée « Etalon d’Or ». Le passé élogieux de l’ancien joueur de l’EFO peut lui permettre de remporter ce titre.

Moumouni Dagano

Les votants et le jury de l’ « Étalon d’Or » ont choisi Moumouni Dagano parmi les quatre finalistes. Même s’il a connu une année 2012 difficile avec l’équipe nationale, Dagano a encore la côte auprès des supporters. Cette popularité s’explique surtout par les performances réalisées pas ce joueur en équipe nationale dans le passé. L’une des époques les plus marquantes se situent aux éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) et de la Coupe du Monde 2010 pendant laquelle, il a inscrit 15 buts. Ce qui a grandement contribué à la qualification du Burkina à la CAN en Angola et même fait rêver en son temps d’une participation à la Coupe du Monde. Pendant longtemps, il a été la seule tête d’affiche des Étalons.

S’il y a aujourd’hui sept joueurs burkinabè en Ligue 1, Moumouni Dagano y était déjà (Sochaux et Guingamp) dans les années 2000. Les Burkinabè l’ont pu pendant longtemps, le suivre à la télé chaque week-end dans le championnat français et même en Europe. Moumouni Dagano a été champion de Belgique avec Genk et terminé troisième meilleur buteur de ce championnat. Il a aussi remporté le « soulier d’ébène », récompensant le meilleur joueur d’origine africaine de la Jupiler league. Le Burkinabè a remporté la Coupe de France en 2007 avec Sochaux. Ses performances passées ont emmené les supporters à le choisir parmi les quatre.

Cette année, avec son club Al-Siliya, Dagano a joué 11 matches et inscrit 7 buts. Si Moumouni Dagano est élu « Étalon d’Or », ce sera une belle récompense pour sa carrière et pour ce qu’il a apporté au football burkinabè. 

Article du même genre

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *