CAN 2013/Poule C: La Zambie, la CAN de la confirmation?

78 0
Les Chipopolos de la Zambie veulent rééditer l'exploit de 2012
Les Chipopolos de la Zambie veulent rééditer l’exploit de 2012

Les Etalons du Burkina connaissent bien les Chipopolos de la Zambie. Championne d’Afrique en titre, ils ont battu à trois reprises le Burkina Faso lors des phases de la compétition. La Zambie est un favori pour se succéder à elle-même.

La rencontre qui reste le plus dans la mémoire des Burkinabè dans les confrontations entre le Burkina et la Zambie, c’est le match perdu 5 à 1 lors de la CAN de 1996… en Afrique du Sud. Kalusha Bwalya, l’une des stars africaines de l’époque avait traumatisé l’équipe burkinabè en réalisant un doublé, sans oublier les performances de son frère Johnson Bwalya. Cette rencontre avait laissé des traces surtout qu’il s’agissait de la première participation du Burkina Faso après une brillante qualification sur le terrain devant la Côte d’Ivoire et le Maroc.

Bien avant, lors de la CAN 1978, la Zambie s’était imposée devant le Burkina Faso à Accra sur la marque de 2 à 0. La troisième rencontre entre les Etalons et les Chipolopolos a eu lieu à Kano au Nigéria lors de la CAN 2000. Les Etalons avaient tenu en échec  la Zambie (1-1). Pour cette CAN 2013, l’objectif du Burkina Faso sera de faire mieux, sinon, réaliser la même performance et espérer prendre les autres matches avec plus de tacts pour franchir le premier tour de cette compétition.

La Zambie s’est difficilement qualifiée pour la CAN 2013, malgré son statut de championne d’Afrique. Après une courte victoire contre l’Ouganda à domicile, les joueurs d’Hervé Renard devaient obtenir la qualification au match retour. Ce qui sera fait lors de la séance des tirs au but après une défaite en terre Ougandaise (1-0). Les Chipolopolos ne semblent pas être en si bonne forme comme on le penserait. Pour ses préparations, l’équipe zambienne vient de s’incliner 2 à 0 face à l’Angola dans un match à guichet fermé. Baisse de régime ou simple stratégie pour influencer psychologiquement ses adversaires ? En tout les cas, les Etalons doivent se méfier de cette équipe avec une discipline de fer,  un jeu basé sur la mobilité de ses joueurs. La plupart des joueurs de l’équipe zambienne évoluent sur le continent africain notamment au Tout Puissant Mazembé (RDC). Kennedy Mweene (Free States Stars/Afrique du Sud), Stoppila Sunzu, Rainford Kalaba (TP Mazembé/RDC), Christopher Katongo, Isaac Chansa (Henan Construction, Chine), Félix Katongo (Petro Athletico, Angola) sont des joueurs sur lesquels peut compter Hervé Renard pour rééditer l’exploit de la CAN 2012.

Article du même genre

Boxe : Invincible Issouf Kinda!

Posté par - 27 février 2013 0
Le jeune boxeur burkinabè vivant aux Etats-Unis Issouf Kinda vient de remporter une nouvelle victoire. Il s’est à nouveau imposé…

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *