CAN 2013/Poule C: Un Nigéria revanchard

58 0
Les Super Eagles veulent réaffirmer leur statut de géant du football africain
Les Super Eagles veulent réaffirmer leur statut de géant du football africain

Le Nigéria est le premier adversaire du Burkina dans le groupe C de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2013. Après avoir manqué l’édition de 2012 en Guinée Equatoriale, les Super Eagles veulent réaffirmer leur statut de géant du football africain.

Logé dans le groupe C en compagnie du Burkina Faso, la championne d’Afrique en titre, la Zambie et l’Ethiopie, le Nigéria fait parti des favoris pour passer le premier tour. Après avoir manqué, à la surprise générale la Coupe d’Afrique des Nations (CAN)  2012, le Nigéria, entraîné par Stephen Keshi, ont pour ambition de rééditer au moins leurs dernières performances en CAN qui est d’atteindre les demi-finales. Après une finale perdu en 2000, le Nigéria s’est classé 3ème lors des 3 CAN suivantes (2002, 2004, 2006) avant de terminer 4ème en 2008 pour revenir ensuite reprendre leur habituel place de 3ème en demi-finale en 2010.

Contrairement au Burkina Faso, le Nigéria est passé par le tour préliminaire de la qualification pour Afrique du Sud 2013. Après un match nul (0-0) au Rwanda, Stephen Keshi et ses Aigles ont obtenu la qualification lors du match retour en s’imposant 2 à 0. Au dernier tour éliminatoire, le Nigéria est tenu en échec au Libéria (2-2) avant de s’imposer largement à domicile sur la marque de 6 à 1.

Le Nigéria puise sa force de son entraîneur Stephen Keshi, technicien rigoureux, ancien footballeur, et connaisseur du football africain pour avoir qualifier le Togo à la Coupe du Monde 2006. Stephen Keshi a instauré une nouvelle discipline au sein de l’équipe nigériane. Les Super Eagles ont l’avantage de bénéficier d’un réservoir important de joueurs dans le monde et évoluant dans les plus grands championnats. Mais Keshi ne se laisse pas prendre à ce piège. L’entraîneur nigérian a bâtit son équipe non sur les individualités mais sur l’aspect collectif. C’est pourquoi des joueurs comme Obafemis Martins, Peter Odewingue, Taye Taiwo ont même été écartés de la liste des présélectionnés. Ahmed Musa du CSKA Moscou, Victor Moses (Chelsea), Ikechukwu Uche (Villarreal), John Obi Mikel, Joseph Yobo ((Fenerbahce), Vincent Enyeama (Maccabi Tel Aviv) sont les hommes forts de cette équipe. Bien qu’étant une équipe en reconstruction, le Nigéria peut compter sur des joueurs expérimentés.

La seule fois que le Burkina Faso a croisé le Nigéria en CAN, c’était lors de l’édition de 1978 à Accra au Ghana. Le Burkina Faso avait remplacé au pied levé la Côte d’Ivoire et s’est fait battre sur la marque de 4 à 2 alors qu’en première mi-temps, les Nigérians menaient 3 à 0. Pour les autres rencontres, les Etalons n’ont jamais pu battre les Super Eagles. Cette rencontre du 21 janvier 2013 pourrait être l’occasion pour l’équipe burkinabè d’espérer prendre le dessus. Pour cela, elle devra rester concentrée pendant les 90 mn.

Article du même genre

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *