Les héros de Nelspruit, les Étalons du Burkina, sont rentrés de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2013 ce lundi 11 février après la finale perdu face au Nigeria (0-1) l. Les Étalons qui avaient promis de passer par l’avenue Charles de Gaules ont changé d’itinéraire à la dernière minute à la déception des supporters.

(ph.Ahmed Ouoba)

Les riverains de l’avenue Charles de Gaules n’ont pas pu saluer leurs héros de la CAN 2013. Alors que l’itinéraire initiale du cortège des Étalons prévoyait un tour sur l’avenue Charles de Gaules, l’une des plus grandes de Ouagadougou. Après plusieurs heures d’attentes, les supporters qui avaient quitté les six mètres des quartiers de Dassasgho, de Wentenga et de Zogona ont eu la mauvaise surprise d’apprendre que les Étalons ne passeraient plus devant l’Université de Ouagadougou, mais ont emprunté le chemin menant à l’hôpital Yalgado et à la Maison d’Arrêt et de Correction de Ouagadougou (MACO) avant de rejoindre l’échangeur de l’Est pour ensuite se diriger vers le Siao et rejoindre leur hôtel.

Ils attendaient depuis 18 heures. Il était en ce moment 22 heures. « Pourquoi ils vont à l’hôpital pour déranger les malades ? » affirme un supporter énervé après avoir été informé du changement d’itinéraire  Un autre à côté de lui se demandait plutôt pourquoi abandonné une avenue si grande pour une autre qui s’avère être dépassée par son exiguïté. “Peut-être que c’est à cause des étudiants qu’ils ont fait ça” fit-il non sans humour.  Malgré la mauvaise nouvelle, certains supporters attendront plusieurs heures avant de se rendre à l’évidence qu’ils devraient rebrousser chemin le cœur lourd.

Bien avant, les supporters à moto aux couleurs nationales pétaradaient sur l’avenue Charles de Gaules, Klaxonnant et soufflant dans leurs vouvouzelas pour manifester leur joie. Innocent Ouédraogo habite Wemtenga. Il est allé à l’aéroport  international de Ouagadougou à pied. « Je suis allé à pied pour dire merci pour ce qu’ils ont fait pour le pays. Vraiment ce qu’ils ont fait, c’est Dieu qui va les payer. Même si je n’étais pas à Ouagadougou, j’allais me déplacer pour venir les accueillir » affirme Innocent Ouédraogo dans le sentiment d’un devoir accompli. Badigeonnés aux couleurs nationales avec les maillots d’Aristide Bancé, Ablassé Bougouma et Safiatou Traoré sont allés accueillir les Étalons à l’aéroport de Ouagadougou. « C’est vrai qu’ils n’ont pas ramené la Coupe mais nous sommes fiers d’eux. C’est tout ce que je peux dire » affirme Ablassé Bougouma. A l’image de l’avenue Charles de Gaules c’est tout Ouagadougou et principalement les artères parcourues par les le cortège des Étalons, qui ont vibré au rythme du retour des héros.

Ce mardi 12 février 2013, les Étalons et l’encadrement technique et les responsables de la fédération burkinabè de football (FBF) ont été décorés au Stade du 4 août de Ouagadougou devant près de 25 mille personnes. Pendant toute la journée, 22 artistes se succéderont dans cette cuvette. 

Tags

 
 

0 Comments

You can be the first one to leave a comment.

Leave a Comment