Coupe de la confédération: le RCK se fait surprendre par l’ASEC d’Abidjan (1-2)

38 0

Le Rail Club du Kadiogo
Le Rail Club du Kadiogo

Le Rail Club du Kadiogo (RCK) a perdu sur la marque de 2 à 1 devant l’ASEC d’Abidjan en huitième de finale aller de la Coupe de la Confédération ce dimanche 17 mars 2013 au Stade municipal de Ouagadougou.

Le Rail Club du Kadiogo (RCK) n’a pas créé la surprise en huitième de finale aller de la Coupe de la Confédération. En match aller à domicile contre l’ASEC d’Abidjan, les joueurs du coach Malo Kambou qui sortaient de deux victoires d’affilés en 16ème de finale contre le Sahel Sporting du Niger et en championnat contre l’Etoile Filante de Ouagadougou (EFO) sont tombés. Pourtant, le RCK a tenté de prendre le match en main dès l’entame. Mais Blaise Yaméogo  n’a pas su profiter de l’occasion en tirant le ballon au dessus de la barre transversale. L’ASEC petit à petit impose son jeu et trouve la faille à la 25ème mn de jeu suite à une contre attaque menée depuis le milieu de terrain. Le capitaine Hugues Zagbayou bat le portier du RCK Mohamed Diarra (1-0). Ce but permet à l’ASEC de mieux s’installer dans le match. Pendant ce temps, les joueurs du RCK peinent. Ils multiplient les mauvais choix. André Yaméogo et Blaise Yaméogo n’arrivent pas à concrétiser les quelques occasions qu’ils se procurent malgré la porosité de la défense de l’ASEC. A la 36ème mn, André Yaméogo aurait pu ouvrir le score sur une tête plongeante qui touche le montant droit du gardien de l’ASEC, Sylvain Komenan.

En seconde période, le RCK attaque mais  l’ASEC qui veut conserver son avance d’un but joue la montre. Sur un coup franc (64ème mn) bien placé et tiré par Rasmané Diarra, André Yaméogo au second poteau d’une tête trouve l’égalisation. A la 71ème mn, Blaise Yaméogo avait l’occasion de donner une avance à l’équipe burkinabè. Seul face au gardien dans la surface de réparations, il trouve le moyen de mettre le ballon hors du cadre provoquant la colère de son entraîneur qui le remplace dans la foulée. L’ASEC se sentant en danger pousse et marque le second but par Michel Mvondo qui transperce seul la défense du RCK (1-2). A ce score, les visiteurs gèrent le match et sont bien partis pour se qualifier à domicile.

Article du même genre

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *