Les journalistes algériens refoulés à la conférence de presse des Étalons: La raison

199 3
© Burkina 24
© Burkina 24

Les journalistes algériens présents à Ouagadougou pour la couverture du match de barrage de la Coupe du Monde Brésil 2014 entre le Burkina et l’Algérie n’ont pas eu accès à la salle de conférence de presse. Voici pourquoi.

Beaucoup ont trouvé curieux que la fédération burkinabè de football (FBF) refuse la présence des journalistes algériens à la conférence de presse d’avant match des Étalons ce jeudi 10 octobre à Ouagadougou. Plus d’une vingtaine d’entre eux étaient devant la salle de l’hôtel, où sont hébergés les joueurs et où devaient se tenir la conférence de presse.

En voulant comprendre, ce refus s’explique par le fait que la délégation algérienne a aussi refusé que des journalistes burkinabè ou autre officiel s’approchent des Fennecs. En réponse en cela, la FBF a aussi décidé que les journalistes algériens ne pouvaient eux aussi s’approcher des Étalons.

Malgré une heure et demie passées à attendre pour interviewer des joueurs, la FBF n’a accédé à aucune de leur demande. Voici ainsi les deux parties dos à dos : un black-out totalement fait par chacun sur l’autre.

Article du même genre

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *