Tournoi international de handball cadet zone 2 et 3 : le Burkina s’incline devant le Bénin en ouverture (33-26)

180 0
Les Etalons cadets ont perdu leur premier match
Les Etalons cadets ont perdu leur premier match

Le Burkina Faso a perdu son premier match du premier Tournoi International de handball de la zone 2 et 3, co-organisé par la Confédération africaine de handball et la Fédération française de ladite discipline. Le Burkina en match d’ouverture de cette compétition, qui regroupe 5 équipes (Burkina, Togo, Bénin, Niger et Ghana) au lieu de 6, a perdu face au Bénin d’entrée (33#26).

Les Étalons cadets ont mal entamé le Tournoi international de la zone 2 et 3 de handball des moins de 17 ans. En match d’ouverture, ce mardi 5 novembre 2013 au Palais des Sports de Ouagadougou, l’équipe burkinabè a eu du mal face à celle du Bénin et s’est inclinée par 33 à 26.

Début tatillon des Etalons

Pendant les premières 20 minutes, les moins de 17 ans burkinabè n’ont presque rien montré. Ils se sont illustrés par un jeu brouillon, de nombreuses pertes de balles, de la nonchalance, de mauvais choix dans les passes, un manque de concentration, tous les ingrédients qui laissaient croire que les joueurs burkinabè n’ont jamais pratiqué ce sport.

Cette situation profite à l’équipe béninoise qui s’impose par 12 à 7 au premier tiers de temps. Au deuxième tiers de temps, les Burkinabè montrent un tout autre visage : un jeu rapide, bonne défense, bonne combinaison etc. tout y passe et les Étalons réussissent la remontée et égalisent en 6 minuttes (13#13) et d’aller pour la deuxième fois à la pause avec une parité au score (20#20).

Bon rebond, mauvaise chute

Au troisième, l’équipe burkinabè, qui a déployé beaucoup d’énergie, craque dans les dernières minutes après avoir tenu tête à l’adversaire (33#26).

En deuxième rencontre, le Niger a battu le Togo (33#28). Ce mercredi, le Ghana sera face au Togo à 16 heures et le Burkina joue contre le Niger à 18 h.

Six équipes, à savoir le Burkina, le Mali, le Togo, le Bénin, le Ghana et le Niger avaient été annoncées au départ. Le Mali a désisté à la dernière minute.

Un tournoi au règlement particulier

 Le règlement  a été modifié pour répondre à l’esprit de la compétition qui  est d’inculquer aux équipes participantes une culture tactique basée sur celle qui a permis à la France de devenir une grande nation du handball.

L’objectif de ce tournoi est aussi de donner de la compétition pour les équipes qui, d’habitude ne participent pas aux grands tournois internationaux. Au lieu de 2×30 minutes comme c’est le cas habituellement, les deux équipes ont disputé la rencontre en 3×20 minutes.

Pendant les deux premiers tiers de temps, elles ont évolué en fonction de directives émanant des organisateurs du Tournoi, à savoir la Confédération africaine de handball et la Fédération française de handball.

Celles-ci ont demandé des diapositives particulières défensivement surtout aux entraîneurs. Pendant le troisième tiers de temps, chaque équipe était libre de son choix tactique.

De la formation pour les entraineurs

La formule de la compétition qui prévoyait deux poules a été modifiée pour un champion en aller simple. Le premier de ce championnat sera déclaré vainqueur de la compétition.

En marge de cette compétition, une session de formation est organisée les matins pour les entraîneurs des différentes équipes présentes et aussi pour les arbitres par deux experts français parmi lesquels l’ancien international français Daouda Karaboué.

Article du même genre

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *