Sidi Napon et Hamidou Balboné sur le chantier de la nouvelle équipe nationale junior

92 0
Sidi Napon veut qualifier à nouveau les Etalons juniors pour une phase finale de Coupe d'Afrique
Sidi Napon veut qualifier à nouveau les Etalons juniors pour une phase finale de Coupe d’Afrique

L’Entraîneur des Etalons juniors Sidi Napon a débuté son premier stage de préparation des éliminatoires de la Coupe d’Afrique 2015 depuis le lundi 13 janvier 2014. En compagnie de son adjoint Hamidou Balboné, ils ont regroupé 25 joueurs.

Six mois après la présélection des joueurs qui doivent composer l’équipe junior, l’encadrement technique a organisé son premier stage de préparation. A la veille d’un match amical contre le Bouloum Poukou Sport  (BPS) de Koudougou prévu le samedi 18 juin au COMET, Sidi Napon et Hamidou Balboné se sont attelés en mettre en place les derniers réglages.

Après les échauffements, Sidi Napon a divisé l’équipe en deux parties. Le premier sous la houlette de Hamidou Balboné a travaillé le déplacement des joueurs sur un terrain large tandis que lui-même a travaillé avec un autre groupe sur ce même plan sur un espace réduit. Un match amical a ponctué cette séance.

Pendant la rencontre, Sidi Napon n’a pas hésité a arrêté les enchainements pour tirer les oreilles à ses joueurs : « Il a le ballon, je vais sur lui alors qu’il veut te faire la passe, tu fais comment ?… Non ! Tu ne peux pas rester derrière parce qu’il ne te voit… Voilà, tu décales pour lui proposer une solution de cette manière, je suis éliminé… », lançait-il par exemple, ou encore « mets le ballon dans ses pieds », « Toi là bas, fais rentrer les fesses, c’est un détail qui peut annuler un hors jeu… ».

Si tout se passe bien depuis le début de la préparation, le groupe est cependant confronté à un problème de moyens. Aucun soigneur n’était présent alors qu’un joueur s’est même ouvert le front. La place n’étant pas encore acquise, chaque joueur se donnait à fond pour gagner la confiance de l’entraîneur comme le co-meilleur buteur du championnat Fayçal Ouédraogo : « Tout le monde a peur de perdre sa place. Donc, il appartient à chacun de se donner à fond pour avoir sa place ». Même son de cloche chez Karim Compaoré, sociétaire de l’Union Sportive de Ouagadougou (USO) : « La bataille sera rude. Je sais que je dois travailler très dur en club et ici pour avoir ma place ».

Ce stage de préparation sera ponctué par deux matches de préparation. Après cela, l’encadrement technique a prévu un autre regroupement en attendant de connaître le nom de l’adversaire.

Boukari OUEDRAOGO

Avatar

Dieudonné LANKOANDE

M. Lankoandé est passionné de web2.0 et de stratégies marketing (Marketing/web & Community Management) propre au secteur on line, domaine dans lequel il a plusieurs années d’expériences.

Article du même genre

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *