Le championnat national du Burkina se tient malgré la Coupe du monde qui a débuté le jeudi 12 juin 2014. Si la Fédération Burkinabè de Football (FBF) tient a terminé le championnat le plus rapidement possible, des entraîneurs estiment que les dirigeants du football burkinabè auraient pu trouver une meilleure solution.   Coupe du Monde « Je pense qu’on aurait dû tout faire pour terminer ce championnat avant la Coupe du Monde pour permettre aux jeunes joueurs de suivre ces matchs », a fait savoir l’entraîneur de l’Union Sportive de Ouagadougou (USO) Boureima Kaboré qui disputait un match de championnat le dimanche 15 juin 2014 au Stade du 4 août de Ouagadougou alors que se tenait au même moment des matchs de la Coupe du Monde. Pendant que son équipe affrontait KOZAF la Suisse était opposé à l’Equateur. Pour lui, la Coupe du monde aurait pu être une occasion pour les joueurs de s’inspirer des stars qu’ils verront mais aussi de la tactique mise en place par les entraîneurs. « On n’a pas le choix et on est dedans », fait remarquer avec déception Boureima Kaboré. L’entraîneur de Kassoum Ouédraogo dit Zico Académie Football (KOZAF) Mouni Koanda est allé dans le même sens. Pour lui « Puisqu’il s’agit d’un calendrier déjà fait, j’espère qu’à l’avenir les dirigeants vont revoir cela. Les enfants veulent suivre la Coupe du Monde », s’est expliqué Mouni Koanda avant d’ajouter : « avec la Coupe du Monde, les entraîneurs ont du mal à mobiliser les joueurs ». C’est justement ce problème que la FBF veut résoudre en maintenant son calendrier initial afin de débuter le championnat prochain dès le mois d’octobre ou de novembre.

Tags

 
 

0 Comments

You can be the first one to leave a comment.

Leave a Comment