Insolite : Quand Dagano crée une altercation entre Paul Put et un journaliste …

299 0

Le courant ne passe pas très-bien  entre Lassina Sawadogo, journaliste à la télévision nationale du Burkina et l’entraîneur des Étalons, Paul Put. Lors de la conférence de presse du 28 août au cours de laquelle Paul Put a livré la liste des 26 joueurs retenus pour affronter le Lesotho et l’Angola le 6 et le 10 septembre prochain, une altercation a eu lieu entre les deux hommes sur une question qui ne semblait pas poser de problème dans le principe.

Lassina Sawadogo et Paul Put

Pour la deuxième fois depuis sa présence au Burkina Faso, l’entraîneur des Étalons Paul Put a eu une altercation avec Lassina Sawadogo, journaliste à la télévision nationale du Burkina Faso.

Cela s’est passé lors de la publication de la liste des 26 joueurs retenus que les journalistes n’avaient d’ailleurs pas sous les yeux puisque le chargé de communication de la Fédération Burkinabè de Football (FBF) Gabriel Barrois n’a pas pris le temps d’en photocopier cette liste pour la presse.

Les journalistes se sont contentés de poser les questions sans avoir la liste en main. Après avoir lu la liste des joueurs retenus sur la feuille qu’il tenait, Paul Put s’est prêté aux questions des journalistes. Une petite bagarre a éclaté lorsque ce fut le tour de Lassina Sawadogo de poser ses questions.

Quand Paul Put sort de ses gonds …

Extrait :

– Lassina Sawadogo : Coach, on se rappelle encore de la conférence de presse d’avant match Burkina # Sénégal lorsqu’on évoquait le cas Dagano, vous avez dit que Dagano s’était étendu dans un journal que s’il devait venir en équipe nationale pour être remplaçant, ce n’était pas la peine, vous ne l’avez pas convoqué.

Est-ce à dire, pour le match Burkina # Lesotho et Lesotho # Burkina, que Dagano sera titulaire dans ces deux rencontres ? Et puis Aristide Bancé,  vous appelez un joueur qui est en délicatesse…qui ne sait pas à quel saint se vouer… vous appelez un joueur « qui n’a pas de club », tout comme Florent qu’on ne voit plus dans son club

L’entraîneur Paul n’a pas laissé le temps à Lassina Sawadogo de terminer sa phrase :

 – Paul Put : Excuses-moi, Florent a joué tous les matchs la saison passée. Il a joué tous les matchs cette année, il faut bien faire ton travail… mon ami.

Autant pour moi coach…. (Lassina Sawadogo tente de s’excuser)

Nooon (les deux hommes ne s’écoutent plus).

Coach, je pose les questions et vous répondez, laissez-moi terminer…

C’est moi qui répond ! Il faut faire bien ton travail !

– Pas de soucis coach. Si c’est pour bien faire mon travail, j’ai toujours la cassette chez moi au bureau. Vous avez bien dit que Dagano avec ce qu’il a dit il ne pourra pas rejouer…

– J’ai rencontré Dagano, on a discuté. On a trouvé une solution.

Coach, je pose la question, vous répondez…

Nooooooon !!!!

S’en suit alors un tohu bohu général de près de cinq minutes dans lequel s’est mêlé  Gabriel Barrois qui décide de retirer la parole à Lassina Sawadogo. Les journalistes présents, solidaires de leur camarade, opposent un refus. Lassina Sawadogo doit terminer sa question puisqu’il a été coupé par Paul Put.

Fair-play !

Il a fallu que Gabriel Barrois se mette devant Lassina Sawadogo et lui reconnaisse son droit de poser les questions même celles qui fâchent parce que la conférence de presse est faite pour cela. Gabriel Barrois a d’ailleurs reconnu que l’entraîneur des Étalons a confié lors de la conférence de presse qu’il ne pouvait pas aligner un joueur sans lui garantir une place de titulaire.

Ce n’est pas la première fois qu’une telle situation s’est produite entre Paul Put et Lasssina Sawadogo. La dernière fois que le journaliste de la RTB a posé une question dérangeante, Paul Put s’est aussi énervé affirmant qu’il ne savait pas que ce dernier était journaliste.

Une attitude surprenante de la part de l’entraîneur des Étalons que l’on a l’habitude de voir flegmatique et plutôt maître de lui.

Cependant, il faudrait que les deux hommes mettent balle à terre et  jouent  fair-play, comme aiment le dire tous les sportifs.

Les propos de Paul Put le mardi 20 mai 2014 sur Dagano

« Tout le monde sait que je respecte Moumouni. Les joueurs aussi respectent Moumouni Dagano. J’ai lu un article de Moumouni Dagano qui dit que ce n’est pas la peine de l’appeler s’il ne va pas jouer. Je ne peux pas garantir à un joueur qu’il va jouer ou pas. Je suis venu au Burkina pour travailler dans le futur.   Lire la suite en cliquant ici

Article du même genre

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *