Le boxeur burkinabè Alexis Kaboré dit Yoyo a conservé pour la première fois son titre de champion du Monde super coq de la World Boxing Council (WBC) ce vendredi 5 septembre 2014 au Palais des sport de Ouagadougou en venant à bout du Philippin Sylvester Lopez Berador, champion du monde mi-mouche. Alexis Kaboré s’est imposé aux points mais avec élégance.

Alexis Kaboré dit Yoyo (droite) a su faire preuve de patience  pour venir à bout de son adversaire Sylvester Lopez

Alexis Kaboré dit Yoyo (droite) a su faire preuve de patience pour venir à bout de son adversaire Sylvester Lopez

Technique, rapide, bonnes esquives… à ces qualité du boxeur burkinabè Alexis Kaboré dit Yoyo, il faut désormais ajouter la puissance. Pour la défense de son titre de champion du monde de la World Boxing Council (WBC), Yoyo a prouvé qu’il a progressé. Pendant ce combat de 12 reprises de 3 minutes, le Burkinabè a dominé son adversaire. Un adversaire de taille à savoir le Philippin Sylvester Lopez Berador champion du monde mi- mouche toujours dans la version WBC et aussi ancien et qui compte 22 victoires, 7 défaites et deux nuls en 31 combats. Pour son 32ème combat, le Philippins a concédé une défaite tant les coups puissants de Yoyo qui a su faire preuve de patience pendant tout le combat l’ont désorienté.

Alexis Kaboré dit Yoyo a dominé son pendant tous les 12 reprises  Alexis Kaboré dit Yoyo a dominé son pendant tous les 12 reprises

Alexis Kaboré dit Yoyo a dominé son pendant tous les 12 reprises Alexis Kaboré dit Yoyo a dominé son pendant tous les 12 reprises

 

Pourtant à la 9ème reprise, Alexis Kaboré qui marchait sur son adversaire glisse et tombe. Yoyo est tout de même compté sans conséquence. Le Burkinabè qui se se ressaisit immédiatement. Il assène son adversaire de coups puissants. Mais ce dernier bon encaisseur tente de les rendre. Il se heurte à la bonne garde du Burkinabè qui sereinement s’impose même si le Philippin a donné le tout pour le tout lors des deux derniers quart temps pour arracher le KO. Il ne peut rien puisque Yoyo gère bien la fin du combat et remporte son 23ème victoire après 24 combats. Alexis Kaboré dit Yoyo avait remporté le titre de champion du Monde WBC en décembre 2013 contre le Nicaraguayen Reynaldo Cajina. Avec ce deuxième succès en championnat du monde WBC, Yoyo fait désormais parti des 15 meilleurs de cette version.

En levée de rideau, Apollinaire Kaboré s’est imposé aux points contre le Ghanéen Nathanaël Nukpe tout comme Sou Toké Patrice qui a souffert face à Saidi Addo du Ghana également. Boniface Kaboré a perdu après une blessure à l’arcade suite à une tête malencontreuse de son adversaire ghanéen Maxwel Amponsah. Ces combats ont duré 2×12 minutes.

 
 

0 Comments

You can be the first one to leave a comment.

Leave a Comment