Fasofoot : le Zambien prévient déjà les adversaires de l’EFO

221 0

L’ancien attaquant du Santos FC Francis Kaboré parti au Mali une saison est de retour dans le championnat burkinabè. Celui qui porte désormais les couleurs de l’Etoile Filante de Ouagadougou (EFO) s’est signalé lors du derby de la 18ème journée du Fasofoot qui entre sa formation et l’ASFA Yennenga en marquant un but.

Pour son premier match après un an d'absence, Francis Kabore a ouvert son compteur but dans le Fasofoot
Pour son premier match après un an d’absence, Francis Kabore a ouvert son compteur but dans le Fasofoot

 

C’était son premier match et Francis Kaboré a déjà trouvé le chemin des filets. Face l’ASFA Yennenga pour le derby de la 18ème journée, celui que l’on surnomme le Zambien a permis à son équipe d’arracher le match (1-1) en égalisant à la 25ème . Après une belle séquence de jeu côté sa nouvelle formation, Francis Kaboré, dos au but reçoit un centre du virevoltant Romaric Pitroipa. Usant de sa puissance il pivote et envoie le ballon dans les filets du portier de l’ASFA Yennenga Lamine Zoundi. Bien qu’ayant passé plus d’une année sans jouer, le Zambien était près physiquement.

Il a d’ailleurs donné du fil à retordre à l’équipe des jaune et vert par sa mobilité et sa puissance physique. Surveillé comme de l’huile sur le feu, Francis Kaboré le Zambien a causé des soucis à des joueurs comme Al Fousseni Zouri pourtant réputé teigneux, Alassane Sango, Yaya Coulibaly, Daniel Yovo. Ces derniers ont été contraints à commettre de nombreuses fautes que les attaquants stellistes n’ont pu exploiter à bon escient.

Malgré tout, le Zambien qui a marqué son premier but lors de son premiers match de la saison prévient déjà les adversaires de l’EFO :« Je voudrais être champion avec l’EFO cette saison ».

Ancien joueur du Santos FC avec qui il était meilleur buteur de la phase du Fasofoot saison 2012-2013, Francis Kaboré a fait un tour au Stade Malien de Bamako où des blessures après seulement deux matchs l’ont éloigné du terrain.

 

Article du même genre

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *