Alexis Kaboré dit Yoyo a mis en jeu ce 1er mai 2015 sa ceinture de champion international de boxe WBC catégorie Super Coq  moins de 55 kilos contre le Béninois Fassinou Fattiou. Au bout des 12 rounds de trois minutes chacun, le Burkinabè a conservé son titre aux points.

Selon ses premiers mots, le combat a été difficile pour lui. « Les gauchers ont trop durs à prendre. Il y a beaucoup de calcul », explique Yoyo.

Le ministre en charge des sports, David Kabré, a déploré que son stage de préparation n’ait pas pu avoir lieu en France comme escompté, le boxeur ayant dû se contenter du Ghana. David Kabré a cependant assuré que les prochaines éditions seront mieux préparées. En attendant, l’expérience et ce qu’il a pu avoir comme préparation ont  permis de conserver son titre.

En rappel, le succès de  ce 1er mai porte à 25 les victoires de Yoyo  dont 6 par K.O et une défaite.

Nous y reviendrons.

Tags

 
 

0 Comments

You can be the first one to leave a comment.

Leave a Comment