Le champion du monde de boxe super-coq burkinabè version WBC Alexis Kaboré dit Yoyo a mis en place une structure dénommée Mabiissi Promotion chargée de conduire sa carrière.

Aleexis Kaboré dit Yoyo (droite) avec le capitaine des Étalons Charles Kaboré espère que  les footballeurs serviront de support pour la promotion de Mabiisi Promotion

Alexis Kaboré dit Yoyo (droite) avec le capitaine des Étalons Charles Kaboré espère que les footballeurs serviront de support pour la promotion de Mabiisi Promotion

Devenir plus professionnel. C’est l’objectif que s’est désormais fixé le boxeur burkinabè Alexis Kaboré dit Yoyo. Celui qui a remporté pour la 3ème fois le titre de champion du monde de la World Boxing Council (WBC) dans la catégorie des super-coqs veut prendre en main sa carrière et en finir avec le tâtonnement dont il fait face lors de chaque combat. C’est pourquoi, le pugiliste burkinabè a mis en place Mabiissi Promotion, une structure de management et de marketing. « J’ai créé Mabiissi pour me représenter et conduire ma carrière. Cette structure va me permettre d’avoir une basse », explique Alexis Kaboré dit Yoyo. Elle est également chargée de la préparation de ses combats.

A travers Mabiissi Promotion, Alexis Kaboré dit Yoyo souhaite assurer la relève de jeunes boxeurs burkinabè et africains de façon générale. C’est pourquoi, le champion du monde burkinabè envisage la création d’une salle de boxe. « Je suis à la recherche de sponsors pour atteindre mon objectif. Il y a des structures qui ont réagi mais ce n’est pas au niveau local. Je voudrais que les entreprises locales s’impliquent pour que Mabiissi Promotion représente l’identité burkinabè », interpelle le boxeur burkinabè. Le concept Mabiissi est symbole de famille, d’unité et de solidarité. Ce sont les valeurs qu’il souhaite promouvoir. L’idée de la création du concept Mabiisi est née, selon Yoyo, de l’expérience vécue lors dernier combat quand il a eu des difficultés pour se préparer.

Alexis Kaboré (2ème à partir de la droite) espère devenir plus professionnel à travers Mabissi Promotion

Alexis Kaboré (2ème à partir de la droite) espère devenir plus professionnel à travers Mabissi Promotion

Dans le but d’être plus professionnel, Alexis Kaboré s’est attaché les services d’un chargé de communication en la personne de Biloma Bili. Ce dernier a déjà mis en place un site internet pour fournir des informations sur Yoyo. Le Burkinabè a, à son service, un manageur du nom de Jimmy Aladjo. Ce dernier est également son préparateur physique.

Alexis Kaboré dit Yoyo est devenu, pour la 3ème fois, champion du monde WBC des supers-coqs après sa victoire contre le Béninois Fattiou Fassinou le 1er mai 2015 au Palais des Sports de Ouagadougou. Cette victoire permet au Burkinabè de se classer 5ème mondiale dans sa catégorie. L’objectif de Yoyo est de conquérir le titre de champion du Monde silver et ensuite le titre suprême détenu aujourd’hui par le Mexicain Leo Santa Cruz. Si Yoyo obtient le financement nécessaire, il pourrait se rendre du côté de la France au mois d’août pour se préparer et livrer des combats de gala.

Tags

 
 

0 Comments

You can be the first one to leave a comment.

Leave a Comment