Confédération africaine de volleyball : David Kabré à la conquête de la présidence

93 0

Le ministre des sports et des loisirs David Kabré a présenté rendu publique sa candidature pour l’élection à la présidence de la Confédération africaine de volleyball ce lundi 23 novembre 2015 à la faveur d’une conférence de presse tenue au Stade du 4 août de Ouagadougou. L’actuel ministre des sports burkinabè David Kabré est actuellement candidat en compagnie du Président sortant l’Égyptien Amr Elwani et du tchadien Idriss Dokony.

David Kabré veut mettre fin à la gestion dictatoriale au niveau CAVB
David Kabré veut mettre fin à la gestion dictatoriale au niveau CAVB

Redonner la parole aux fédérations nationales de volleyball. C’est l’ambition que s’est fixé le ministre des sports et des loisirs David Kabré en décidant de porter sa candidature pour les élections présidentielles au niveau de la Confédération africaine de volley-ball (CAVB). Cette élection du nouveau président de la Confédération africaine de volley-ball aura lieu du 3 au 4 novembre 2015 décembre 2015 à Alger en Algérie. David Kabré a animé un point de presse ce lundi 23 novembre 2015 pour annoncer au public sportif sa candidature pour la direction de cette instance.

David veut terrasser Goliath

Actuellement président de la zone 3 de la Confédération africaine de volley-ball, David Kabré a élaboré son programme autour de dix points. Il s’agit d’abord de valoriser la solidarité confédérale afin de soutenir les membres les plus défavorisés à participer à aux évènements majeurs en leur apportant du soutien, renforcer le processus de décentralisation des activités au niveau des zones, instituer une gestion participative caractérisée par l’implication de tous les acteurs, développer le marketing-sponsoring afin d’accroitre les ressources financières et matérielles de la CAVB.

En plus de cela, David Kabré compte optimiser les résultats à travers la transparence et la traçabilité des dépenses, travailler à la limitation de la durée du nombre de mandant du président de la CAVB. L’actuel ministre des sports souhaite aussi améliorer la gestion des ressources humaines de la CAVB par l’instauration d’un système de quota par zone pour les postes administratifs et par des appels à candidature pour les postes techniques.

Un plan ambitieux

Ambitieux et se basant sur sa gestion réussie dans plusieurs structures, David Kabré compte initier des concertations pour la révision technique de la CAVB au profit des entraîneurs, officiels, organisateurs et autres spécialistes du volley-ball. Ce qui permettra ainsi de « redonner une âme et une nouvelle image à la CAVB à travers ce pacte de « renouveau » ». David Kabré est convaincu qu’il faut restructurer cette structure

Il est de notoriété que l’actuel président de la CAVB dirige d’une main dictatorial cette structure. A ce propos, David Kabré membre de la commission des jeux de la fédération international de volley-ball et du conseil d’administration de la CAVB, pense que le plan qu’il propose permettra de donner une plus grande liberté et une plus grande autonomie aux fédérations africaines. «La confédération a énormément évolué et certains acquis méritent d’être pérennisés. Mais de nouvelles actions en rupture avec le mode de gestion et de management qui ont jusque-là caractérisé la CAVB doivent être engagées », a mentionné David Kabré qui veut faire de cette structure une référence dans le monde sportif. Pour atteindre cet objectif, David Kabré qui bénéficie du soutien des fédérations de la zone 3 et de plusieurs autres fédérations africaines compte sur son expérience dans la gestion réussi à des postes de responsabilité au niveau de plusieurs structures sportives, politiques et professionnelles.

Article du même genre

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *