Amical Etalons junior # Gabon U20 (1-0) : les réactions d’après match

115 0

Les Etalons juniors du Burkina ont fait match nul en match international amical contre l’équipe des moins de 20 ans du Gabon le mardi 23 février 2016 au Stade Dr Issoufou Joseph Conombo de Ouagadougou. Si du côté gabonais l’on prépare une équipe compétitive dans quatre ans, les Burkinabè sont satisfaits de la prestation de leur équipe

Moussa Sanogo dit Falcao

Moussa Sanogo dit Falcao : « ça commence à venir »

Le match : « C’est un match qui est bienvenu pour nous parce que depuis lors on ne fait que jouer que contre les clubs de la place. Cette fois ci, nous avons eu adversaire d notre catégorie. C’était un beau match. Je suis satisfait de la disposition tactique de nos joueurs qui ont appliqué à la lettre ce qu’on leur a demandé. Je pense que ça commence à venir. Nous avons besoin de ces genres d’automatismes avant le match contre le Congo. Dans l’ensemble, je pense que nous méritions la victoire ».

Maladresse devant les buts : «Nous étions un peu plus en place par rapport à l’adversaire. Nous devons travailler pour parfaire cela parce qu’au haut niveau ça ne paye pas. Ce sont des jeunes qui sont dans le championnat pour la plupart. C’est la même chose pour la plupart. Nous allons travailler devant les buts pour parfaire tout cela. Je compte sur les collègues qui sont dans les clubs pour peaufiner ces genres automatismes afin de pouvoir marquer des buts ».

Absence de championnats des petites catégories : « J’avoue ce n’est pas facile. Nous sommes obligés de chercher des joueurs en D2 en D1. La plupart des joueurs y sont. Il n’y a pas de compétitions de petites catégories. Heureusement qu’il y a des joueurs de 17 et 18 ans qui jouent en D1. On essaie de tabler sur eux pour former une équipe ».

Le temps de regroupement : « Pour ce match, on est rentré en regroupement hier. On a fait un groupement pour un match amical contre la Côte d’Ivoire qui n’a pas eu lieu au mois de janvier. Nous nous sommes appuyés sur cette équipe, sur le travail que nous avions fait et cela nous a donné satisfaction. Nous avons deux jours d’entraînements. Nous encore allons essayer d’autres joueurs. Ils sont environs 40 joueurs. J’ai retenu 23 pour ces matchs. Nous allons essayer d’autres formules. C’est le bloc équipe qui était en place. Ils nous ont respecté tout ce qu’on leur a demandé. On leur a demandé de défendre au niveau de la ligne médiane. Ils l’ont bien fait. Ils récupèrent bien le ballon mais c’est au finish qu’il y a le problème au niveau de la première passe et au niveau de la finition».

Thierry Dieu-donné  Mouyoum

Thierry Dieu-Donné Mouyouy coach Gabon : «Être ensemble de jouer, progresser et grandir»

Le match : «Je suis satisfait de la prestation de mes garçons. Je suis arrivé avec 14 joueurs hier. On a dû s’adapter aux conditions et à l’état du terrain. On n’a fait que huit séances d’entraînement avant le match d’aujourd’hui. Nous sommes satisfaits dans l’ensemble».

L’Objectif : « La mission qui m’a été assignée, c’est celle de mettre en place un groupe compétitif en quatre ans. Les garçons, quand vous les regardez, ils sont nés pour la plupart entre 1998 et 1999. Le but de cette équipe, c’est d’être ensemble pour préparer les prochaines échéances même si dans notre tête, taraude l’idée de nous qualifier pour Zambie 2017. Dans un premier temps, il faut permettre aux garçons d’apprendre à se connaitre, d’être ensemble de jouer, progresser et grandir ensemble ».

La leçon : « Ce soir on a vraiment été gêné. (…) l’équipe du Burkina, c’est une équipe athlétique. On savait qu’il y aurait le combat physique. Le tapis synthétique nous a fatigués également. On est que peu satisfait de la possession du ballon. On aura l’occasion de corriger cela vendredi ».

Article du même genre

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *