Préparation éliminatoires CAN U20 Gabon 2017 Burkina-Gabon (1-0) : une équipe en construction

90 0

Les Étalons juniors du Burkina ont battu leurs homologues du Gabon (1-0) le mardi 23 février 2016 en match international amical entrant dans le cadre des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) des moins de 20 ans au Stade Dr Issoufou Joseph Conombo de Ouagadougou. Malgré la victoire, l’équipe burkinabè n’a pas dans la production d’ensemble.

Les Étalons juniors du Burkina ont encore du chemin à faire pour être au top niveau
Les Étalons juniors du Burkina ont encore du chemin à faire pour être au top niveau

Depuis 2009 au Congo avec la génération de Hamado Séré, Boubacar Ouédraogo (gardiens) Bakary Koné, Alain Traoré, Salif Dianda etc. aucune sélection des moins de 20 ans burkinabè ne s’est qualifiée pour les phases finales de cette compétition. C’est désormais la mission de l’entraîneur de l’équipe des moins de 20 ans du Burkina Moussa Sanogo dit Falcao. En match amical contre l’équipe des moins de 20 ans du Gabon, les Etalons juniors se sont imposés sur la marque de 1 à 0 grâce à une réalisation de Cyrille Kpan sociétaire de l’Union sportive des forces armées (USFA). Il reçoit une passe en profondeur à la 82ème minute de Zakaria Sirima. Seul face au gardien gabonais Jean Noël Amonome, il gagne son duel en plaçant son ballon à ras de sol. Ce but concrétise une série d’occasions manquées par l’équipe des moins de 20 ans burkinabè.

Les Étalons juniors ont surtout joué dans le camp des gabonais à partir de la ligne médiale. Plus athlétiques, les poulains de Moussa Sanogo dit Falcao ont surtout exploités les côtés en tentant souvent de s’appuyer le meneur Abass Koanda, joueur de l’USO dans l’axe. Si les Étalons juniors avaient été plus lucides et moins maladroits à l’attaque ils auraient pu s’imposer plus lourdement. Abass Koanda (17ème mn) avait l’occasion d’ouvrir le score sur un corner tiré par Jean Emmanuel Zongo. Le ballon traverse toute la défense gabonaise et arrive dans les pieds de Koanda qui tire dans les pieds des défenseurs adverses. C’est souvent sur coup de pied arrêté que les Étalons ont été dangereux.

Le Gabon compte mettre en place une équipe compétitive dans quatre ans
Le Gabon compte mettre en place une équipe compétitive dans quatre ans

Cependant, il reste encore du travail à faire. Les Étalons n’ont pas convaincu dans la production du jeu. Bien qu’ayant occupé la moitié de terrain adverse, les attaquants ont fait preuve d’une maladresse criarde. Précipitation, mauvais choix, manque de justesse technique, manque de lucidité sont les autres plaies de cette formation en construction. Un deuxième match est prévu le vendredi 26 février 2016 toujours au Stade Dr Issoufou Joseph Conombo contre cette même formation du Gabon.

Article du même genre

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *