Fasofoot 2015-2016: l’équipe type de la phase aller selon Burkina 24

68 0

La phase aller du Fasofoot a été marqué par l’intensité de jeu imposé par les différents acteurs. Après 15 journées, Burkina 24 est désigné les 11 joueurs qui ont marqué cette première phase du championnat. Cependant, il ne s’agit que des joueurs issus des matchs vus par notre reporter certains matchs ne se disputant pas à Ouagadougou où sur plusieurs terrains à la fois. Le meilleur joueur de la phase aller est le Ghanéen Ba tandis que l’entraîneur de l’Union sportive de Ouagadougou (USO) invaincue pendant cette phase Moussou Ouédraogo dit Mourinho est le meilleur coach.

USO # santos Fasofoot

Gardien de but

Aboubacar Sawadogo (RCK) : Ce gardien qui vient de quitter la deuxième division où il évoluait avec l’AS Police réalise des performances dignes de la première division burkinabè. Même s’il n’est pas extraordinaire, Aboubacar Sawadogo a démontré d’énormes potentialités et une sérénité qui a beaucoup aidé sa défense pourtant bien expérimentés.

Latéral droit

Yacouba Coulibaly (RCB) : sa hargne et sa combativité  font de lui un joueur redoutable sur le côté droit. Yacouba Coulibaly aime aller au combat et harcèle son vis-à-vis jusqu’à récupérer le ballon même s’il lui faut souvent faire des fautes. Cette qualité de ne jamais rien lâché a fait de lui un élément clé au sein de la défense du RCB durant cette phase aller. Cela lui a valu une sélection en équipe nationale  par le Portugais Paulo Duarte.

Latéral gauche

Sadate Koanda (KOZAF) : Ce joueur confirme de plus en plus le bien que dit de lui. Toujours calme, Sadate Koanda malgré un physique qui ne semble pas rassuré a des passes précises et des relances propres et ne rechignent pas dans les duels.

Défenseur central

Souleymane Tapsoba (USO) : il est aussi le symbole de la solidité défensive de l’US Ouagadougou, la meilleure défense du championnat durant la phase. Très présent dans la défense, Souleymane Tapsoba constitue un mur difficile à franchir. Surnomé l’homme à la barbichette, Il a plusieurs fois sauvé des occasions sur la ligne de but quand son gardien Aimé Zongo a été en difficulté.

Défenseur central

Saïdou Simporé (RCK) : bien connu comme latéral droit, ce joueur a aussi démontré qu’il est capable d’évoluer dans l’axe. Pour cette phase aller, Saïdou Simporé a constitué une paire redoutable avec son coéquipier Rachid Coulibaly.

Milieu

Pintigué Traoré (USFA) : Capitaine de l’USFA durant cette phase aller, il  a été très régulier. Athlétique, Pintigué Traoré est un grand déménageur excellent dans la récupération mais moyen dans les relances. Grand travailleur, il a souvent été l’un des rares des joueurs qui sortaient de l’eau lorsque son équipe sombrait.

Milieu

Adama Zerbo (EFO) : Avec l’EFO, ce joueur a retrouvé une nouvelle vie sous les couleurs « bleu et blanc ». Bon dans la récupération, Zerbo est surtout par son travail offensif, sa capacité à orienter le jeu et parfois. Technique et plein de fair-play, il est aussi dangereux sur les coups de pieds arrêtés.

Milieu

Baffour Kyei Sebey (RCK) : Alors qu’il est au club depuis la saison écoulée, c’est seulement cette année que Bafour Kyei Sebey s’est révélé dans le Fasofoot. Grand récupérateur, il est aussi un bon distributeur. Comme Adama Zerbo, sa technique, sa vision et sa capacité d’anticipation lui permettent d’avoir une avance sur ses adverses. Très actif sur le terrain, le ghanéen est le meilleur joueur de la phase aller.

Attaquant

Cyrille Kpan (USFA) : Sa vitesse et sa vivacité lui donne une force de pénétration exceptionnelle obligeant souvent les défenseurs adverses à commettre des fautes pour l’arrêter. Malgré ses qualités de dribles, il pèche souvent dans le dernier geste.

Attaquant

Yacouba Mando (KOZAF/RCK) : Sa technique et sa vivacité lui ont permis de prendre le dessus dans la défense adverse. Yacouba Mando a souvent été celui qui a trouvé la clé de la victoire pour KOZAF avant de rejoindre le RCK pour la phase retour.

Attaquant

Michael Ibeh (SANTOS FC) : Technique mais aussi rapide, le Nigérian est difficile à arrêter lorsqu’il le ballon. Ce joueur qui va très vite a trouvé le chemin des filets en surprenant ses adversaires notamment par sa capacité à se faire oublier. Mais, il est aussi très actif sur le terrain.

Meilleur joueur : Baffour Kyei Sebey (RCK)

Meilleur coach Mousso : Ouédraogo dit Mourinho (USO)

Article du même genre

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *