Championnats des petites catégories : 117 équipes annoncées

17 0

Le département des compétitions nationales chargé du football des jeunes a annoncé le retour des championnats des petites catégories avec une nouvelle organisation le jeudi 5 mai 2016 à Ouagadougou. 117 équipes participeront à ces compétitions qui prévoient 502 matchs au total.

Les jeunes auront désormais de la compétition
Les jeunes auront désormais de la compétition

L’organisation du football à la base a toujours été la préoccupation des différentes autorités de fédération burkinabè de football (FBF). Après plusieurs tâtonnements, la structure en charge semble avoir trouvé la formule pour une meilleure organisation des championnats des petites catégories. Le département chargé des compétitions nationales chargé du football des jeunes a annoncé le top départ de championnats qui concernent les catégories U15, U17 et U20 pour le dimanche 8 mai 2016. 117 équipes des trois catégories concernées prennent part à ces compétitions. Dans la catégorie des moins de 15 ans, 35 équipes se sont engagées, contre 44 équipes pour les moins de 17 alors que 38 équipes prennent à la compétition dédiés aux moins de 20 ans pour 502 matchs pour l’ensemble. Ces équipes vont d’abord se jouer en phases régionales avec que les meilleurs des différentes zones se rencontre pour des finales nationales.

Pour ce qui concerne le championnat national des moins de 17 ans, le secrétaire exécutif adjoint du département des compétitions nationales chargé du football des jeunes Abdoul Karim Ouédraogo a confié que la compétition bénéficie de la subvention de la FIFA. C’est pourquoi dans le cahier de charges, les différents entraîneurs des moins de 17 ans devraient avoir au moins la licence C de la CAF. Douze équipes vont constituer deux poules de six pour la phase nationale et les deux meilleurs des poules prendront part à un tournoi final. Le match d’ouverture mettre aux prises Salitas au Canon du Sud au Stade Issoufou Joseph Conombo à 16 heures avant la rencontre entre les deux formations cette fois pour le compte du championnat de D2.

« L’avenir de notre football passe par le développement du football à la base », a reconnu Abdoul Karim Ouédraogo qui rajoute : « si un jour on veut espérer avoir des joueurs qui évoluent dans des clubs à l’internationale, c’est dans les petites catégories qu’il faut aller les chercher ». Il espère que l’organisation de ces compétitions va permettre de régler le problème de la tricherie sur les âges des joueurs puisqu’un jugement supplétif établi moins de cinq avant ne sera pas accepté. Selon Abdoul Karim Ouédraogo, à partir du dimanche 8 mai, les projecteurs du Stade Dr Issoufou Joseph Conombo seront fonctionnels. Ce qui permettra d’organiser des matchs en nocturne.

Article du même genre

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *