Paulo Duarte : le match amical contre le FC Chambly « est un bon test »

120 0

Le sélectionneur Paulo Duarte s’est exprimé sur le match nul concédé par les Étalons du Burkina lors de la rencontre amicale contre l’équipe du FC Chambly, club de CFA, le lundi 30 mai 2016. Pour lui, cette rencontre a permis de faire une revue d’effectif.

Les Etalons (Issaka Ouédraogo, photo), sont entrés timidement dans le match selon Paulo Duarte
Les Etalons (Issaka Ouédraogo, photo), sont entrés timidement dans le match selon Paulo Duarte

Présent à Paris depuis le dimanche 22 mai 2016 pour préparer la rencontre retour des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2017 contre les Cœlacanthes des Iles Comores, l’équipe burkinabè a disputé un match amical contre l’équipe de Chambly. Le match s’est soldé par un score nul (1-1). Malgré ce résultat face à une équipe de CFA, Paulo Duarte tire des leçons de la rencontre. « C’est un bon texte qui nous a créé la difficulté habituelle d’un terrain synthétique. C’est pour cela qu’on a fait ce match mais avec une équipe d’un étage inférieur. C’est ce à quoi on sera confronté, une équipe dont la majorité des joueurs jouent sur terrain synthétique… », a analysé le Portugais. Il a constaté que l’équipe a commencé la rencontre de façon timide parce que les joueurs alignés n’avaient pas l’habitude de jouer ensemble : «les joueurs ne se connaissent pas bien. On a changé cinq ou six joueurs».

Beaucoup de blessés dans l’écurie

Cette difficulté permet à Paulo Duarte de réfléchir à l’équipe type qu’il devrait composer contre les Coelacantes le samedi 4 juin 2016 à Moroni. « On a trop de blessé. On peut dire même que c’est une catastrophe », a affirmé Paulo Duarte qui reconnait tout de même que « ceux qui ont l’opportunité de jouer doivent saisir leur chance. Chacun à sa chance ». En effet, Bertrand Traoré, Jonathan Pitroipa, Bakary Saré blessés et Charles Kaboré suspendus vont manquer ce match décisif pour la qualification.

Pourtant, les Étalons ont été menés par l’équipe du FC Chambly. Mais la tête pensante des Étalons apprécient la réaction de ses joueurs. « Quand on marqué, l’équipe a commencé à bien jouer. C’est la confiance. Quand on n’est pas habitué à jouer avec certains, on joue de façon timide ». Les Étalons sont sauvés par l’égalisation de Alain Sibiri Traoré. Ce que reconnait Paulo Duarte : « l’équipe a commencé à être plus à l’aise mieux dans la rythmique du jeu. Il a su faire jouer l’équipe. Razack (ndlr Abdoul) aussi, c’est un joueur de niveau extraordinaire qui apporte beaucoup à cette équipe. Quand il joue, l’équipe est en confiance ».

Article du même genre

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *