L’EFP/TP remporte la 8ème édition du Tournoi de l’intégration des grandes écoles

21 0

La finale de la 7ème édition du tournoi Maracana de l’intégration des grandes écoles a eu lieu le samedi 18 juin 2016 sur le terrain Réné Monory de Ouagadougou. L’équipe de ‘Ecole de Formation et de Perfectionnement des Travaux Publics (EFP/TP) a battu en finale devant celle de l’Université aube nouvelle.

L'EFP/TP est repartie avec le trophée de la 7ème édition de ce tournoi universitaire
L’EFP/TP est repartie avec le trophée de la 7ème édition de ce tournoi universitaire

La Fédération africaine pour la Promotion de l’Excellence et du Sport en Milieu Estudiantin (FAPESE) en collaboration avec la Ligue des Grandes Ecoles du Burkina (LIGEB) a tenu son rendez-vous annuel en organisant la 7ème édition de son tournoi Maracana dénommé « Tournoi de l’intégration des grandes écoles ».

Pour cette édition, l’équipe de ‘Ecole de Formation et de Perfectionnement des Travaux Publics (EFP/TP) est repartie avec le trophée en s’imposant sur la marque de 2 à 0. L’objectif de ce tournoi selon les organisateurs est de réunir les grandes écoles, les universités et instituts supérieurs du Burkina Faso afin de créer un cadre d’échange favorisant un brassage et une bonne intégration entre les différents étudiants. « C’est pourvoir le intégrer le sport dans l’univers académique. Nous voulons permettre aux étudiants de pratiquer le sport et les études sans abandonner le deuxième de le faire », a souligné le Président de FAPASE Aziz Sanogo.

Malgré sa défaite, l'équipe de l'Université Aube nouvelle est repartie avec des récompenses
Malgré sa défaite, l’équipe de l’Université Aube nouvelle est repartie avec des récompenses

« Le sport est une activité qui fédère la jeunesse. Dans le milieu scolaire et estudiantin, c’est une activité qui permet de développer un certain nombre de vertus que sont la solidarité, l’entre-aide, la cohésion », a affirmé le parrain de la compétition le député Bachir Ismaël Ouédraogo. Le ministère de la femme, de la solidarité nationale de la famille a également contribué à l’organisation de cette compétition à travers son co-parrainage. Benjamin Ouoba, chargé de mission au sein de ce ministère représentant le ministre s’est satisfait du fait que ce tournoi a pour objectif la solidarité. Toutefois, il a souhaité de voir des équipes mixtes avec 30% de femmes. « C’est une suggestion pour les éditions prochains et cela devrait être intéressant », a affirmé Benjamin Ouoba.

Chez les dames, la victoire est revenue les 2ie se sont imposés 2 à 1 devant l’Institut supérieur et de management (IAM).

Article du même genre

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *