4ème championnat de scrabble : Issoufou Lougué, champion du Burkina (duplicate)

32 0

Issoufou Lougué a remporté le championnat national de scrabble 2016 du duplicate en devançant au classement à l’issue des cinq rounds, le champion sortant Siaka Ouattara de Bobo Dioulaso et Abdoul Karim Wandaogo tous de Bobo Dioulasso. Sana Nitièma (défi national) et Ilboudo Rasmané (Classique) sont les deux autres champions du Burkina au scrabble.

Issoufou Lougué a remporté le duplicate mais perdu le classique
Issoufou Lougué a remporté le duplicate mais perdu le classique

Issoufou Lougué aurait pu réaliser le triplé au championnat burkinabè de scrabble. Mais le scrabbleur de la ville de Ouagadougou n’a pas su faire face à la pression pour s’imposer. Au Duplicate, il devance de 19 points le champion sortant Siaka Coulibaly. Le plus dur était fait puisque le duplicate est la catégorie suprême au jeu de scrabble. Favori pour les deux autres compétitions, Issoufou Lougué se retrouve après 5 tours de jeu face à Sana Nitièma venu de Gaoua. Mais, sur le tirage proposé, il opte inscrit le mot défoncé au lieu de fécondé écrit par Issoufou Lougué. Ce petit detail de placement de mot permet à Issa Nitièma de s’imposer puisque la lettre f est placée sur une case qui compte pour un mot double. « Je me suis libéré, j’ai joué sans pression parce que je savais que je n’étais pas favori », a expliqué Sana Nitièma.

Rasmané Ilboudo a été plus stratège que son adversaire au classique
Rasmané Ilboudo a été plus stratège que son adversaire au classique

Après cette première défaite, Sana Nitièma se retrouve face à Rasmané au final du scrabble classique. Là encore, après avoir remporté la première manche, il s’incline lors des deux autres et notamment au dernier puisqu’il abandonne au lieu de terminer les lettres qu’il avait en main. « Le classique est une question de stratégie. C’est un fin tacticien. Lorsque j’ai joué le coup de « mythe », je l’ai amené sur un côté qui m’a permis de prendre les devants. Je ne faisais que gérer le jeu depuis », s’est expliqué Rasmané Ilboudo.

Le match était de très haut niveau (…) il a plus de chance que moi au troisième match », a confié Issoufou Lougué qui souligne que c’est la chance qui l’a permis de s’imposer au duplicate.

Le Président de la Fédération burkinabè de scrabble Jean-François Nignan a souligné que toutes les régions ont pris part à cette 4ème édition du championnat national de scrabble. Ce qui est un record et signe de vitalité de la discipline de son point de vue. « Lorsque nous commencions dans les années 2000, nous ne savions pas que nous aurons des joueurs d’un aussi niveau », a relevé Jean François Nignan. Son rêve, c’est l’organisation d’un championnat du monde de scrabble au Burkina Faso. Ce championnat a été parrainé par le Directeur de l’hôpital Yalgado Ouédraogo Robert Bibia Sangaré. Son représentant Harouna Sawadogo, directeur des marchés de l’hôpital Yalgado s’est dit surpris des prouesses réalisées par cette fédération en quatre ans d’existence.

Article du même genre

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *