CAN 2017 : L’UNSE veut « faire vivre un cauchemar footballistique au Botswana »

41 0

L’Union nationale des supporters des Étalons (UNSE) du Burkina appellent à la mobilisation pour la victoire finale des Étalons du Burkina dans le cadre du match aller des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) Gabon 2017 prévu le dimanche 4 septembre 2016 au Stade du 4 août. Pour cette dernière rencontre, l’UNSE promet faire du Stade du 4 août un enfer pour l’équipe du Botswana.

.
.

« Nous invitons alors tous les supporters des villes, des campagnes, de la diaspora à se mobiliser massivement aux côtés de nos Étalons pour faire du Stade du 4 août de Ouagadougou un cauchemar footballistique pour les botswanais le 4 septembre prochain ». Telle est la promesse faite par l’Union nationale des supporters des Étalons (UNSE) par la voix de son secrétaire général Boukaré Tiendrébéogo à l’occasion d’une conférence de presse le mardi 30 août 2016 à Ouagadougou. Cette rencontre de presse en prélude au dernier match de qualification des Étalons pour la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) Gabon 2017 a pour objectif de sonner la mobilisation des supporters. Cette rencontre décisive pour la qualification est prévue au Stade du 4 août de Ouagadougou le 4 septembre 2016 à 14 heures.

« Ici, c’est le Faso, un Faso fier et conquérant »

Et pour faire du Stade du 4 août de Ouagadougou un cauchemar footballistique, l’UNSE appellent ses membres à « se munir de sa carte de supporter, s’habiller aux couleurs nationales, posséder un instrument d’animation (trompette, vuvuzela, tam-tam, etc.), sont autant de signes visibles de l’engagement patriotique aux côtés des Etalons » avant de préciser que « c’est ainsi que nous montrerons aux visiteurs que : ici, c’est le Faso, un Faso fier et conquérant ».

Des supporters attendus des provinces et la diaspora

Pour cette dernière rencontre des éliminatoires de la CAN 2017, l’UNSE attend 50 supporters de chacune des 13 régions du Burkina, 30 de la diaspora burkinabè au Togo et 250 de la diaspora burkinabè en Côte d’Ivoire. La troupe d’animation de l’UNSE est accusée pour sa monotonie dans l’animation et sa torpeur lorsque les Étalons sont menés. Pour cela, le Président de l’UNSE Ablassé Yaméogo souligne qu’une stratégie a été mise en place pour corriger ces défauts.

« C’est un match capital, c’est pourquoi nous avons changé de manière de faire. Nous avons prévu une caravane dans la ville de Ouagadougou le jour du match. Cela fait plus de dix ans que nous ne l’avons pas fait pour un match des Etalons ».

En plus de cela, l’UNSE affirme avoir commandé dix mille drapeaux aux couleurs du Burkina pour le jour de la rencontre. Concernant l’animation, la stratégie a également changé. « Nous sommes en train de faire des répétitions. La troupe d’animation sera renforcé par les supporters des clubs », a confié Ablassé Ouédraogo.

Article du même genre

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *