Jérôme Tiendrébéogo sera le Président de l’Association des journalistes sportifs du Burkina (AJSB) sauf changement de dernière minute. Alors que nous annoncions Salifou Guigma favori, c’est plutôt le journaliste de la télévision nationale qui a été proposé car, dit-on, « il ne faut pas que la Présidence échappe à la télévision nationale ».

Jérôme Tiendrébéogo devrait en principe être investi Président de l'AJSB

Jérôme Tiendrébéogo devrait en principe être investi Président de l’AJSB

 L’Assemblée générale de l’Association des journalistes sportifs du Burkina se tient ce samedi 3 septembre 2016 à Kombissiri. En plus de la désignation des meilleurs athlètes, les journalistes sportifs vont également renouveler le bureau installé depuis 27 ans. Après plusieurs semaines de tractations, c’est Jérôme Tiendrébéogo qui devrait designer président. Selon une source proche du bureau de l’Association des journalistes sportifs du Burkina (AJSB), tout a été fait lors d’une rencontre avec les quatre candidats le vendredi 2 septembre 2016. Il ressort des échanges qu’un bureau a été imposé puisque certains candidats et des militants estimaient qu’il fallait trouver un consensus pour éviter l’implosion de l’Association.

Le Président de l’AJSB doit être forcément de la RTB/Télé

La configuration du bureau a été présentée aux différents candidats avec Jérôme Tiendrébéogo de la télévision nationale comme Président, Adama Ouédraogo dit Damiss de l’Observateur Paalga comme secrétaire général tandis que Salifou Guigma devrait le vice-président. Le poste de trésorier échoit à Christelle Paré.

Boukary Ouédraogo, également candidat du journal Notre Temps devrait occuper le poste de chargé de communication adjoint puisque le titulaire du poste devrait être Béranger Ilboudo des Editions Sidwaya selon notre source. Lacina Sawadogo, challenger de son chef de service devrait occuper le poste de chargé aux relations extérieures.

Lire aussi: Présidence AJSB : Quatre candidats, Salifou Guigma favori pour remplacer Alexis Konkobo

Les principaux postes clés ont été attribués aux journalistes de la télévision nationale parce qu’il ne faut pas que l’AJSB échappe à cet organe d’Etat. « Les gars de la radio nationale avaient même été oubliés. C’est un membre du bureau qui a attiré l’attention », révèle notre source qui indique aussi qu’aucun journaliste de la presse en ligne n’a été pris en considération dans l’élaboration de ce « bureau imposé » mais dit de consensus.

Ce qu’il faut cependant déplorer, c’est que le consensus dont il est question a concerné uniquement les candidats en course. Et pourtant, en de pareilles situations, il est nécessaire de consulter aussi la base car, à ce qu’on dit, certains ont été cooptés pour faire partie du bureau sans en avoir été informés tandis que d’autres souhaiteraient l’intégré.

Tout cela démontre le tâtonnement qu’il y a au sein de l’AJSB. Il aurait été préférable d’assainir les textes, élaborés un répertoire des journalistes sportifs, avant d’aller aux elections.

Tags

 
 

0 Commentaires

Vous pouvez être le premier à laisser un commentaire.

Laisser un commentaire