La Côte d’Ivoire a remporté la 5ème édition Coupe d’Afrique de Maracana en séniors comme chez les vétérans en battant le Niger dans les deux catégories le dimanche 18 septembre 2016 au Palais des Sports de Ouagadougou.

La finale de la CAN de maracana était serrée entre Ivoiriens et Nigériens dans les deux catégories

La finale de la CAN de maracana était serrée entre Ivoiriens et Nigériens dans les deux catégories

La 4ème édition de la Coupe d’Afrique de Maracana a rendu son verdict le dimanche 18 septembre 2016 au palais des sports de Ouagadougou. La Côte d’Ivoire est la grande gagnante de cette compétition en battant le Niger d’abord chez les vétérans (plus de 44 ans) sur la marque de 1 à 0. La Côte d’Ivoire succède au Bénin dans la catégorie des vétérans.

Chez les séniors, la catégorie des joueurs âgés de 35 à 44 ans, c’est également par le même score (1-0) que les Ivoiriens battu le Niger et conservé leur trophée.

Le Burkina Faso pays organisateur, le Bénin, la Côte d’Ivoire, le Mali, le Niger le Togo et le Gabon ont pris part à cette compétition alors que les Iles Maurice et le Cameroun étaient présents en tant que pays organisateur. « Ce qui fait la force de la Côte d’ivoire, c’est que nous sommes les créateurs du maracana. En plus, nous ne dormons pas sur nos lauriers », a constaté le sélectionneur des séniors de la Côte d’ivoire Casemir Tessé qui constate que le niveau de la compétition progresse.

Les Étalons éliminés au premier tour

« Le Bilan est négatif parce que nous n’avons pas eu trop de temps pour jeter un regard sur notre équipe nationale. Nous avons mis l’accent sur la préparation de la compétition », a regretté le Président de la Fédération burkinabè de Maracana qui souligne aussi qu’aucun budget n’a été voté pour les sélections burkinabè qui ont quitté la compétition dès les phases de poules. C’est ce que sa structure compter améliorer pour l’édition 2017 au Mali.

Le Mogho Naba Baongo, chef des Mossi de Ouagadougou a parrainé la 5ème édition de la Coupe d’Afrique de Maracana. Ce qui lui a valu la reconnaissance de la Fédération internationale de Maracana dirigé par l’Ivoirien Charlemagne Bleu. Le ministre des sports et des loisirs Tairou Bangré a promis, pour sa part que des moyens seront mis en œuvre pour que la discipline progresse au Burkina Faso.

Tags

 
 

0 Commentaires

Vous pouvez être le premier à laisser un commentaire.

Laisser un commentaire