Coupe de la Confédération : Quatrième match nul de Salitas éliminé

56 0

L’équipe de Salitas FC a réalisé son 4e match nul de la Coupe de la Confédération face à Enugu Rangers du Nigeria le dimanche 10 mars 2019 au Stade du 4 août de Ouagadougou. Pour ce match retour, l’équipe burkinabè a surtout manqué  d’efficacité devant les buts.

Battu 2-0  par l’équipe Nigériane de Enugu Rangers du Nigeria au match aller, Salitas qui a vécu un véritable calvaire lors de son voyage, comptait prendre a revanche à domicile. En cas de victoire, les Burkinabè pourraient se relancer dans son groupe de la Coupe de la Confédération. Mais se l’équipe d’Enugu Rangers qui venait à peine de perdre un joueur expulsé pour cumul de carton jaune qui trouve l’ouverture du score (1-0). Oublié par la défense brukinabè Georges Ifeany dévie un centre de la tête (30e) et trompe le gardien de Salitas Daouda Diakité coupable d’une passivité incroyable sur sa ligne de but. Salitas a du mal a profité de cette supériorité numérique pour créer le surnombre à l’attaque. Le meneur de jeu Youssouf Barro a du mal à retrouver ses attaquants qui manquent trop statiques. Les ballons sont donc balancés et profitent aux nigérians beaucoup plus athlétiques. A la mi-temps, Salitas est mené (1-0).

Une forte pression en deuxième période

Au retour des vestiaires, Ismaël Karambiri remplace Dieudonné Noumouvi transparent en première période. Dès la reprise, Salitas change prend le temps de construire tandis que les Nigérians procèdent par contre-attaque. C’est sur une action construite que Illas Sawadogo, dans la surface de réparation, prend le temps pour envoyer le ballon dans le filet droit (49e). C’est l’égalisation (1-1). Les Burkinabè continuent de mettre la pression sur les Nigérians malgré l’entrée du géant Michael Uchebo à la place de Abdul  Semiu Liadi c’’est Salitas qui passe à côté d’aggraver le score avec Ismaël Karambiri qui de qui domine les défenseurs nigérians dans les airs pour reprendre le ballon mis en corner le gardien nigérian (61e).

La pression est si forte dans le camp burkinabè et le jeu se résume presque à une attaque-défense. Ismaël Karambiri qui pèse sur la défense  nigériane voit son tir trop faible repoussé par le gardien (73e). Une minute après, le tir d’Ellias Dianda est repoussé par le gardien Bosu Nana voit son tir repoussé par le gardien de but alors que le coup de Zagré est repoussé. La pression est très forte dans le camp des nigérian qui décident de casser le rythme du jeu. A la 83e minute, Aboubacar Sidiki Traoré qui venait juste d’effectuer son entrée se charge d’un coup franc obligeant le gardien se détendre pour dévier le ballon en corner. Les Burkinabè vont pousser mais s’opposeront à l’excellent Bonsu Nana l’homme du match.

Les espoirs de qualification de Salitas FC sont presque nuls. Le club sportif sfaxien victorieux face à l’Etoile du Sahel (2-1) lui permet d’occuper la tête du classement. Salitas reste 4e du groupe avec quatre points.

Article du même genre

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *