Baseball : « Le ministère nous soutient mais on doit aussi frapper à d’autres portes »

396 0

La Fédération burkinabè de baseball et softball a animé une conférence de presse le samedi 20 avril 2019 pour faire le point sur sa participation aux éliminatoires sous régionaux des Jeux olympiques de 2020 et les préparatifs pour prendre part à l’avant dernier tournoi qualificatif.

Après sa qualification lors des éliminatoires sous-régionaux  des Jeux olympiques 2020 à Accra (Ghana), la Fédération burkinabè de football (FBF) avait marqué sa crainte de ne pas participer à l’avant dernier tournoi qualification prévu à Johannesburg (Afrique du Sud) prévu du 1er au 5 mai 2019. Un appel à contribution a même été lancé pour permettre à la fédération de réunir les 23 millions nécessaires pour prendre part à ce tournoi. Cependant, la fédération burkinabè de baseball et softball à travers la voie de son vice-président  Ibrahim Siboré. « On ne peut pas ternir l’image du ministère qui nous soutient. Le ministère nous soutient mais nous devons aussi frapper à d’autres portes. Le ministère a d’ailleurs reçu notre demande et nous attendons le feedback », a tenu à préciser Ibrahim Siboré.

Le ministère des sports et des loisirs (MSL) a contribué à la préparation de l’équipe pour préparer et participer à ces éliminatoires à travers la somme de près de cinq millions pour le stage au Japon qui a coûté près de 23 millions de francs CFA dont une partie a été pris en charge par l’entraîneur nationale Yuta Deai et l’Agence japonaise de Coopération internationale (JICA). Ibrahim Siboré affirme également que le ministère a tout fait pour débloquer des sous lors du déplacement au Ghana bien que l’arbitrage budgétaire ne soit pas encore fait.

« Toutes les fédérations sont abonnés aux mamelles du ministère. Les petites fédérations comme nous n’auraient pas pu réaliser de championnats sans la subvention du ministère. Depuis 14 ans, le ministère nous soutient », a reconnu Siboré.

En lançant un appel à contribution, la fédération burkinabè de baseball et softball espère réunir plus de moyens pour réussir son séjour en Afrique du Sud. Six pays prendront part à cette compétition. Le Burkina Faso sera le seul pays francophone présent à ces éliminatoires. Le vainqueur de la compétition en Afrique du Sud représentera le continent lors d’un dernier tournoi qualification en Europe parce que l’Afrique n’a pas une place réservée aux Jeux olympiques.

 

Article du même genre

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *