4e Coupe du Faso dame : les colombes de l’USFA enfin

611 0

Les colombes de l’Union sportives des forces armées (USFA) ont remporté la Coupe du Faso féminine en battant en finale les Tigresses du Houet sur le score de 4 à 0. L’équipe militaire succède aux Étincelles de Ouagadougou à l’issue de la finale disputée ce vendredi 24 mai 2019 au Stade Dr Issoufou Joseph Conombo de Ouagadougou.

Aucun suspens. Un match déséquilibré et presque à sens unique. C’est ainsi qu’on pourrait résumer la finale de la 4e édition de la Coupe du Faso dame. En effet, les colombes de l’Union sportive des forces armées (USFA) n’avait presque pas d’adversaire tant l’écart de niveau était grand face aux Tigresses venus de Bobo Dioulasso.

Sure de ses forces, l’équipe des Colombes barrées ces dernières années par l’Union sportive de Ouagadougou (USO) et les Étincelles dans cette compétition ne tarde pas à prendre le match à son compte. Elle ouvre rapidement le score dès la 8e minute grâce à Zoéyandé Sawadogo sur un coup franc. Son ballon ricoche sur le poteau pour finir dans les buts (1-0). Les Tigresses n’ont pas le temps de se remettre de ce but que Juliette Nana vient à son tour fusiller Aridjata Sanou la gardienne des Tigresses (2-0).

Domination totale de l’USFA

Les colombes jouent dans le camp de leurs adversaires qui n’arrivent pas à sortir leurs griffes. Elles se contentent donc de dégagement hasardeux. Le ballon revient aussi rapidement. Il n’y a qu’une seule équipe sur le terrain. Bien qu’ayant le contrôle du ballon, les Colombes n’arrivent pas à se créer de véritables dangers. Lorsque c’est le cas, la gardienne des Tigresses Aridjata Sanou est sur leur chemin.

La pause est sifflée sur cette avance de 2 à 0 pour les Colombes. Au retour des vestiaires, aucune réaction des Tigresses qui encaissent un troisième but après seulement trois minutes de jeu (3-0). Le but est un travail de Stéphanie Gbougou (49e mn). Yasmine Koanda ira sceller la victoire des Colombes en inscrivant un quatrième but sur penalty (4-0)  à la 72e minute. Après, cela, les Colombes se contentent de contrôler le ballon jusqu’au coup de sifflet finale.

Une première victoire pour l’USFA

Au coup de sifflet finale, c’est un entraîneur des Tigresses réalistes par rapport le niveau de son équipe qui se contente du résultat du match. « Je ne suis pas déçu. Les filles ont vraiment travaillé. Notre ambition c’était la demi-finale. Si nous jouons la finale, c’est que nous avons dépassé notre objectif », justifie Idrissa Siénou l’entraîneur des Tigresses du Houet.

L’USFA visait le doublé Coupe du Faso et championnat national. Mais l’équipe des Étincelles a su contrarier les ambitions des militaires en remportant le championnat. Ils se contenteront donc de cette Coupe du Faso.

« Nous avons joué, nous avons été les meilleures. L’équipe (adverse) n’a pas été à la hauteur. Je suis d’accord. Cela leur servira d’expérience pour les compétitions futures. », confie pour sa part Zakaria Zeba l’entraîneur de l’équipe militaire. Cette finale s’est disputée en présence de l’épouse du chef de l’Etat Sika Kaboré. Le vainqueur repart avec la somme de un million cinq cent mille francs CFA contre 700 mille francs CFA pour les Tigresses.

Article du même genre

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *